Pourquoi les hommes dorment-ils après le sexe ?

109 views
3 mins read

Il n’y a aucune explication simple et définitive pour donner une réponse satisfaisante à cette devinette. Si vous réfléchissiez sérieusement à cette question, vous ne seriez pas étonné de voir une cohérence entre le sexe et le sommeil, particulièrement lorsque vous savez qu’une grande majorité d’hommes ont eu leurs orgasmes durant l’état de subconscience.

Pourquoi les hommes dorment-ils après le sexe ?


Rêves érotiques, érections nocturnes et matinales… Tous les comportements de l’homme se réfèrent au sexe.
Après l’orgasme, hommes et femmes libèrent des substances chimiques comme l’oxytocine, la prolactine, l’acide gamma amino butyrique (GABA) et les endorphines. L’hormone oxytocine stimule les contractions de l’utérus chez la femme enceinte et accélère le travail de l’accouchement. Elle stimule également la contraction des cellules myoépithéliales responsables de la lactation chez les femmes. L’oxytocine est considérée également comme une hormone d’attachement et de câlins nous poussant à éprouver les besoins de toucher et d’être touchée. Dans une étude, les chercheurs ont démontré que cette hormone inhibe le comportement sexuel masculin, cela explique peut-être que l’oxytocine nous donne le sentiment d’être satisfait et reposé.
La prolactine est un autre acteur. Fabriquée par l’hypophyse (glande de petite taille située à la base du cerveau reliant à l’hypothalamus par la tige pituitaire), elle a pour fonction de stimuler la croissance des glandes mammaires et permet de déclencher la sécrétion du lait. Chez l’homme et la femme, cette hormone joue un rôle essentiel dans le relâchement physique après l’atteinte d’orgasme. Le taux de la prolactine augmente pendant le sommeil, spécialement entre 2 heures et 6 heures du matin, l’heure où le sommeil est particulièrement profond. Alors la prolactine a l’air d’être la raison d’un certain état de somnolence après les rapports sexuels.
Le GABA et les endorphines ont une fonction de régulateurs et de calmants et pourraient vous déconnecter de l’envie sexuelle. Cela est assez surprenant de remarquer que seuls les hommes s’endormiront de suite après l’acte sexuel, mais une autre explication pourrait intervenir : les femmes, croyez le ou non, n’ont pas toujours l’orgasme (oui, messieurs, admettez-la une fois pour toutes) ! Elles pourraient, dans ce cas, garder toutes leurs hormones pour la suite de la partie.