Pink Floyd sur le point de vendre l’intégralité de son catalogue, compris « Dark Side of the Moon » ?

1 minute de lecture
Pink Floyd Catalogue

Selon Bloomberg, le groupe de rock britannique Pink Floyd serait actuellement en négociation pour vendre l’intégralité de son catalogue qui comprend certains des albums les plus vendus de l’histoire.

Selon le site spécialisé dans l’information économique et financière, des acheteurs potentiels ont été approchés par les représentants du groupe, à en croire les trois sources proches du dossier qui ont préféré garder leur anonymat, pour discuter sur l’éventuelle cession de l’intégralité du catalogue – dont le mythique “The Dark Side of the Moon” sorti en 1973, l’un des disques les plus vendus de l’histoire – du légendaire groupe pionnier du rock progressif et psychédélique britannique.

Si l’accord est abouti, il serait question de plusieurs centaines de millions de dollars. À titre indicatif, Bob Dylan a vendu, l’année dernière, les droits de tout son catalogue de musique enregistrée à Sony Music, soit au total 39 albums, pour un montant estimé supérieur à 200 millions de dollars, selon des sites spécialisés dans l’industrie musicale, comme Billboard et Variety – ses droits d’auteur, eux, ont été cédés fin 2020 à Universal pour un montant évalué à l’époque à 300 millions de dollars.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Pink Floyd Catalogue

D’après la Recording Industry Association of America, Pink Floyd a vendu 75 millions de disques rien qu’aux États-Unis, soit environ deux fois plus que Bob Dylan.

De nombreux grands noms de l’industrie musicale ont déjà franchi le pas de cession de droits…, on pense à Neil Diamond, Leonard Cohen, Elvis Presley, Sting, John Lee Hooker, George Michael, Motley Crue, Tina Turner, ZZ Top, Bruce Springsteen, James Brown, Neil Young, Lindsey Buckingham, Mick Fleetwood, Stevie Nicks, les Beach Boys, les Red Hot Chili Peppers ou encore David Crosby.

PUBLICITÉ

Le 7 avril dernier, le groupe a dévoilé un nouveau single, intitulé “Hey, Hey, Rise Up !”, en soutien aux Ukrainiens.

C’est le premier titre original enregistré depuis « The Division Bell » en 1994 et la première sortie depuis « The Endless River » en 2014.
David Gilmour et Nick Mason jouent ce morceau avec leur bassiste de longue date, Guy Pratt, Nitin Sawhney aux claviers, et avec au chant l’artiste ukrainien Andriy Khlyvnyuk du groupe Boombox. Le chanteur et bassiste Roger Waters a quitté le groupe en 1985 et a ensuite poursuivi ses camarades du groupe pour leur utilisation du nom.


PUBLICITÉ