DÉFILÉS/Londres

paria /FARZANEH dévoile sa collection Automne/Hiver 2021 « Country of the Blind »

2 minutes à lire

La créatrice de mode anglo-iranienne Paria Farzaneh continue de s’exprimer sur les sujets politiques et sociaux, notamment sur des questions sur l’autonomie, l’individualisme et le collectivisme dans la nature humaine, qui lui tiennent à cœur avec sa collection Automne/Hiver 2021 intitulée “Country Of The Blind” pour son label paria /FARZANEH.

Fortement influencée par le film iranien Gabbeh réalisé par Mohsen Makhmalbaf en 1996, projeté dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes de la même année, la collection propose des articles faciles à porter au quotidien, inspirés du streetwear et du style urbain, comme les foulards aux motifs persans abstraits, les vestes matelassées, les parkas et les chemises patchwork et les jeans à patches.

La collection s’accompagne également d’une étude sociale sous la forme d’un film de mode. La créatrice a emprunté l’expérience de danse sociale de la chorégraphe et artiste canadienne Noemie Lafrance et a invité 25 personnes dans un espace sans savoir qu’elles participaient à une expérience. Elle leur a ensuite demandé de danser et de copier celle qui, selon eux, danse mieux jusqu’à ce que tout le monde fasse la même danse.

Ils n’avaient aucune idée qu’ils allaient faire partie de cette expérience sociale”, a expliqué Farzaneh. “Personne ne remettait en question ce qui se passait. Nous espérions que certaines personnes diraient simplement non, mais elles l’ont toutes fait. En fait, ils l’ont tous fait trois fois. C’est intéressant de voir le pouvoir de l’influence.

© Photos : paris /FARZANEH

Article Précédent

Vanessa Bryant met fin au partenariat de Kobe Bryant avec Nike

Article Suivant

Une adidas ZX 8000 aux couleurs du 1. FC Union Berlin limitée à 1 966 paires disponibles dès demain

Exit mobile version