OPPO expose à la Design Week de Milan « Bamboo (竹) Ring », une œuvre d’art créée avec Kengo Kuma

4 minutes à lire
OPPO x Kengo Kuma
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OPPO expose à la Design Week de Milan qui se tient jusqu’au 19 septembre « Bamboo (竹) Ring :|| Weaving a Symphony of Lightness and Form« , une œuvre d’art créée en collaboration avec l’architecte japonais Kengo Kuma.

Exposé dans le Cortile dei Bagni de Milan, ce projet d’envergure s’inscrit dans la continuité de l’exposition “Bamboo Rin”, de Kengo Kuma et OPPO, ayant vu le jour au London Design Festival en 2019 et explorant la relation entre les humains et la nature au travers de structures aussi légères que solides, fabriquées avec du bambou et de la fibre de carbone.

Cette année, l’installation d’OPPO sollicite les sens en puisant aussi bien dans des technologies de pointe que dans l’art, à travers une série de partitions composées par la violoniste japonaise Midori Komachi.

PUBLICITÉ

La composition, basée sur le cycle des saisons, se déplace dans la structure et encourage le public à se laisser emporter par la narration sonore. Les paysages changeants intègrent le son du violon de Midori Komachi ; un instrument construit à Milan en 1920 puis amélioré grâce à la fibre de carbone.

OPPO est une marque focalisée sur l’humain et notre objectif est d’innover pour les gens. Nous sommes ravis de nous associer à nouveau avec Kengo Kuma, un architecte connu pour fusionner nature et culture de manière transparente. Ensemble, nous démontrons que la technologie et le design peuvent être utilisés pour ajouter de la valeur à notre quotidien, ce qui est au cœur de notre philosophie de marque : la technologie comme forme d’art”, a déclaré Jintong Zhu, directeur du Design Centre d’OPPO à Londres.

PUBLICITÉ

La structure tissée de l’installation, fabriquée à partir d’anneaux de bambou et de fibre de carbone, se transforme en véritable instrument de musique lorsque le son la traverse grâce à des technologies issues de recherches du centre de Design de Londres. Des technologies innovantes telles que des nouveaux moteurs haptiques, des bandes de haut-parleurs MEMS et des excitateurs audio fonctionnent ensemble pour produire une base immersive et des fréquences plus élevées qui font trembler le bambou avec le vibrato du violon pour donner l’effet d’un instrument à percussion.

Quand je travaille en architecture, je m’intéresse au rythme et au ton plutôt qu’à la silhouette, et la musique contemporaine nous donne de nombreuses leçons sur la façon de créer de nouveaux rythmes et de nouveaux tons en architecture. Ce pavillon est une façon d’explorer des rythmes et des tonalités en architecture, pour combiner l’expérience visuelle et l’expérience acoustique des visiteurs”, s’est exprimé Kengo Kuma.

Après la Design Week de Milan, OPPO fera don de l’œuvre “Bamboo Ring” à Arte Sella Park, un musée d’art contemporain italien, situé à Borgo Valsugana dans la province Trentin dans le Nord-Est du pays, proposant des expositions en plein air réalisées à partir de matériaux naturels.

PUBLICITÉ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Article Précédent

Off-White dévoile une collection en porcelaine fine avec Ginori 1735

Article Suivant

Philippe Conticini & Jeffrey Cagnes proposent un nouvel entremet généreux et gourmand : Le Russe