Longines HydroConquest

Longines rafraîchit sa ligne de plongée HydroConquest avec des inserts en céramique coloré

234 vues
3 minutes de lecture

S’appuyant sur son expertise dans l’univers des sports, notamment avec sa ligne de montres de plongée HydroConquest, onze ans après sa création, la Manufacture de Saint-Imier Longines introduit, à l’occasion de Baselworld 2018, de nouvelles variations de ce modèle devenu mythique, la projetant ainsi dans la nouvelle ère.

Ainsi, trois nouveaux modèles, 3-aiguilles/calendrier de 41 mm et 43 mm et chronographe de 41 mm, viennent enrichir la ligne HydroConquest très appréciée des amateurs du grand large. Ces nouvelles montres reprennent les codes de la plongée, répondant parfaitement aux exigences de la marque suisse : étanche jusqu’à 300 mètres de profondeur, lunette tournante unidirectionnelle, couronne et fond vissés, protège-couronne, boucle déployante à double sécurité et rallonge de plongée intégrée.

Longines HydroConquest
Pour redonner de la fraîcheur à la ligne HydroConquest, Longines a remplacé la lunette en aluminium par une lunette en céramique. L’ajout de cette matière ultra résistante et inrayable répond à la tendance très en vogue du moment, augmentant par la même occasion la qualité de ses montres en les mettant au même niveau que tant d’autres montres, bien souvent plus chères. À l’insert en céramique, se répondent le cadran et le bracelet de la même couleur, soit gris soleillé, noir soleillé ou bleu soleillé, qui contraste avec l’éclat des aiguilles et des index recouverts de Super-LumiNova. Le design du cadran a également été revisité et présente une surface plus lisible que la version précédente. Les chiffres 12, 6 et 9 ont conservé leur grade taille tandis que la surface lisse au-dessus des marqueurs 0 et 30 a disparu pour offrir une lunette uniformément cannelée.

Longines HydroConquest
Pour ces trois nouvelles variations de la HydroConquest, Longines a choisi d’équiper les modèles 3 aiguilles/calendrier le mouvement mécanique à remontage automatique Calibre L888.2 (ETA A31.L01), battant à 25’200 alternances par heure et offrant une réserve de marche de 64 heures. Quant au chronographe, il accueille le mouvement mécanique à remontage automatique avec mécanisme de chronographe à roue à colonnes Calibre L688.2 (ETA A08.L01), battant à 28’800 alternances par heure et garantissant une autonomie de 54 heures au garde-temps.
Deux versions de bracelet seront proposés aux acquéreurs : en acier inoxydable avec boucle déployante à double sécurité et rallonge de plongée intégrée ou en caoutchouc noir ou gris ou bleu dans les mêmes couleurs que le cadran.
Proposées à un excellent rapport qualité/prix, les trois nouvelles déclinaisons de la Longines HydroConquest sont accessibles à partir de 1 390€.