Le premier timbre au monde Penny Black est proposé aux enchères par Sotheby’s

1 minute de lecture
Penny Black Enchères Sotheby's
© Hannah McKay (Reuters)

Bien qu’il soit lilliputien, avec sa dimension d’environ 2,54 cm (1 pouce) carré, et ne coûtait qu’un centime (1 penny), mais il a lancé une véritable révolution dans les communications. Un exemple du premier timbre-poste au monde, le Penny Black, sera proposé aux enchères, a annoncé hier la maison Sotheby’s, avec une estimation de prix pouvant atteindre 8,25 millions de dollars, soit plus de 7 millions d’euros.

Datant de 1840, le timbre est “le plus ancien exemplaire du premier timbre-poste daté de manière sûre”, selon la maison de vente aux enchères qui le présentera lors de sa vente “Treasures” (“Trésors”) le 7 décembre prochain à Londres.

PUBLICITÉ

Le timbre, proposé par Sotheby’s, est une impression vierge de la planche 1a – la première feuille imprimée – et porte la lettre A-1. Il a été authentifié par la Royal Philatelic Society et la British Philatelic Association.

PUBLICITÉ
Penny Black Enchères Sotheby's
© Hannah McKay (Reuters)

C’est “sans équivoque la pièce la plus importante de l’histoire philatélique qui existe”, a déclaré Henry House, responsable de la vente “Treasures” (“Trésors”) de Sotheby’s. Il “regorge d’histoire” et représente “l’aube même de la communication sociale…, permettant aux gens de communiquer à tous les niveaux de la société et aux entreprises de s’épanouir”.

Bien qu’il existe de nombreux timbres extrêmement importants dans les collections publiques et privées du monde entier, c’est le timbre qui a lancé le système postal tel que nous le connaissons,” a-t-il continué.
Le timbre a connu un succès retentissant lors de sa mise en vente en 1840, permettant aux gens d’envoyer une lettre pesant jusqu’à 15 grammes vers n’importe quelle destination du pays pour un tarif forfaitaire d’un centime.

PUBLICITÉ
Penny Black Enchères Sotheby's
© Hannah McKay (Reuters)

Celui proposé aux enchères fait partie des trois Penny Blacks qui auraient survécu de la toute première feuille de timbres imprimés. Les deux autres appartiennent à la collection du British Postal Museum.

Le design du timbre adhésif présente un profil de la reine Victoria, basé sur un croquis d’elle âgée de 15 ans – la même image est restée sur les timbres pendant plus de 60 ans jusqu’à sa mort en 1901. Il est collé sur un document daté du 10 avril 1840, provenant des archives de l’homme politique écossais et réformateur britannique des services postaux Robert Wallace.

Penny Black Enchères Sotheby's
© Hannah McKay (Reuters)
PUBLICITÉ

Le document Wallace a été acquis il y a 10 ans par Alan Holyoake, un homme d’affaires britannique et philatéliste de renom. “Le timbre n’est-il pas beau ?” s’est-il exclamé. “Le design est une icône mondiale, un design que notre reine actuelle utilise toujours.


PUBLICITÉ