Le pavillon Hermès par Toyo Ito à Baselworld 2013

27 vues
2 minutes de lecture

Présente à Baselworld 2013, salon mondial de l’horlogerie et de la joaillerie, la maison de luxe française Hermès a demandé à l’architecte japonais Toyo Ito d’imaginer son nouveau pavillon.

Hermes Baselworld Pavilion Entrance
Le pavillon Hermès par l’architecte Toyo Ito, né en 1941 à Séoul de parents japonais, est une boîte, sur deux niveaux, de 34 mètres de long sur 19 mètres de large. Fidèle à la philosophie japonaise portée sur l’éphémère, il est conçu pour être démonté et remonté l’année suivante.
La structure intérieure du pavillon est enveloppée par une ossature en acier qui, elle-même, est recouverte par 624 lattes de bois, les unes plates, les autres galbées. Ces lattes de bois s’entrecroisent pour former une sorte de résille extérieure et sur laquelle est posée 167 plantes vertes, une coursive de verdure.

Hermes Baselworld Pavilion Facade
À l’intérieur, un escalier en acier et en lamelles de hêtres superposées mène les visiteurs vers le mezzanine.

Hermes Baselworld Pavilion Lounge
Éparpillées ça et là, à l’intérieur et sur le pourtour, les vitrines en forme de fleurs de métal qui présentent les dernières créations horlogères de la marque. Les visiteurs y découvrent également 43 photographies d’artistes provenant du fonds photographique Hermès.

Hermes Baselworld Pavilion Atrium
Le gagnant du prix Pritzker Architecture Prize 2013 a réussi le pari audacieux à faire le pavillon Hermès un havre de sérénité. Il a concilié pour ce faire les matières naturelles et celles plus modernes, l’aspect fragile à l’utilisation durable, retranscrivant ainsi les valeurs fondamentales de la maison Hermès : l’artisanat, l’attachement au travail de la main et à la noblesse des matières naturelles.