Jaeger-LeCoultre - Master Grande Tradition Grande Complication

Le nouveau chef-d’œuvre de Jaeger-LeCoultre : la Master Grande Tradition Grande Complication

2382 lus
9 minutes à lire

Jaeger-LeCoultre réaffirme son savoir-faire dans les montres à sonnerie, en dévoilant la nouvelle édition de son iconique Master Grande Tradition Grande Complication.

Cette nouvelle venue dans la gamme Master Grande Tradition de la Manufacture de Sentier s’inscrit dans la lignée de deux modèles à répétition minutes créés en 2019 : la Master Grande Tradition Gyrotourbillon Westminster Perpétuel dotée du calibre Jaeger-LeCoultre 184, et la Master Grande Tradition Répétition Minutes Perpétuelle équipée du mouvement à remontage automatique 950.

Le dernier chef-d’œuvre d’ingénierie mécanique intègre deux des complications les plus poétiques et difficiles à fabriquer, témoignant plus d’un siècle et demi d’expertise horlogère de Jaeger-LeCoultre dans le domaine : une répétition minutes et une voûte céleste.

Répétition minutes, véritable instrument de musique miniature

Sur le plan mécanique, l’extrême complexité de la répétition minutes, considérée comme la plus exigeante et la plus prestigieuse des complications horlogères, réside dans l’ingéniosité nécessaire à la
transcription précise de l’heure affichée par les aiguilles de la montre en une série de frappes parfaitement programmées. Sur le plan artistique, le défi consiste à s’assurer que chacune de ses frappes produise un son riche et harmonieux, pur et clairement audible, appelé chez Jaeger-LeCoultre, “cristal gong”.

Jaeger-LeCoultre - Master Grande Tradition Grande Complication

Brevetés, les “cristal gongs“ ont permis aux équipes de Jaeger-LeCoultre de franchir nouveau pas en 2005. En choisissant de souder le talon des timbres directement sur le verre saphir (d’une qualité acoustique supérieure) de la montre, les artisans de la Maison ont amplifié de manière spectaculaire les vibrations émises par les timbres pour offrir une sonorité inégalée à la fois en termes d’intensité et de pureté. Conçus deux ans plus tard, les timbres à section carrée offrent aux marteaux une surface de contact plane qui permet de gagner en homogénéité et en puissance, tandis que leur alliage spécial améliore la masse vibratoire et donc la richesse et la justesse du son. Introduits en 2009, les marteaux à trébuchet articulés utilisent un principe mécanique similaire à celui des catapultes à contrepoids du Moyen Âge, optimisant considérablement à la fois la vitesse et la force de frappe.

Même la plus belle des mélodies peut toutefois être altérée par un bruit de fond infime: une faille que Jaeger-LeCoultre a résolue il y a 125 ans déjà avec le premier régulateur silencieux de sonnerie à marteaux breveté. Utilisant les forces centrifuges pour réguler le carillon, ce régulateur élimine la vibration caractéristique que l’on pouvait entendre en arrière-plan sur les anciens mécanismes à sonnerie. Devenu une référence, ce régulateur se trouve désormais sur quasiment toutes les montres à sonnerie de la Grande Maison.

Affichage céleste

Avec son cadran orné d’une voûte céleste, la nouvelle Master Grande Tradition Grande Complication incarne également la maîtrise de Jaeger-LeCoultre dans le domaine des complications astronomiques.
En 2010, la Grande Maison réunissait pour la première fois les innovations techniques de ses répétitions minutes nouvelle génération avec un affichage astronomique sur la Master Grande Tradition
Grande Complication d’origine. Ce modèle introduisait également le tourbillon volant orbital intégré au mécanisme pour servir d’organe réglant.

Jaeger-LeCoultre - Master Grande Tradition Grande Complication

Tournant autour de son propre axe en 60 secondes, il effectue un tour complet et antihoraire du cadran en l’espace d’une journée sidérale. Légèrement plus court qu’un jour solaire (la référence pour définir
l’heure civile), le jour sidéral est basé sur la rotation de la Terre par rapport aux étoiles “fixes“, ce qui prend exactement 23 heures 56 minutes et 4,1 secondes. Plus courte de près de quatre minutes, le jour sidéral est utilisé par les astronomes afin de suivre le mouvement apparent des étoiles dans le ciel nocturne.

Situé au bord du disque des constellations, un pointeur en forme de soleil doré indique la date, le mois et les signes du zodiaque ainsi que l’échelle des 24 heures apparaissant sur le rehaut intérieur du cadran. L’heure civile se lit quant à elle sur les deux anneaux concentriques qui viennent compléter le cadran à multiples niveaux. Le premier de ces anneaux présente des index appliqués à la main et réservés aux heures tandis que le second anneau placé à l’extérieur, blanc et argenté, affiche les minutes.

Perfection esthétique

Exprimant avec maestria les savoir-faire ancestraux de Jaeger-LeCoultre et la spécificité de ses Métiers Rares, ce chef-d’œuvre se décline en deux versions. L’une, limitée à 8 pièces seulement dans le monde, associe l’éclat chaleureux de l’or rose à un cadran noir d’une époustouflante profondeur. L’autre, disponible également seulement à huit pièces, combine des tons bleu foncé de toute beauté à la sobriété de l’or blanc et à l’éclat discret de diamants taille baguette sertis sur la lunette.

À multiples niveaux, le cadran de la Master Grande Tradition Grande Complication sublime la beauté du thème céleste tout en dévoilant le spectacle fascinant de son tourbillon volant orbital. Sur le niveau
le plus profond du cadran, un disque noir ou bleu nuit selon les versions se pare de minuscules étoiles.

Sur ce décor d’une profondeur infinie, se détache une structure en filigrane qui forme un dôme reproduisant le motif des constellations du disque céleste convexe. Cette voûte étoilée reproduit le ciel nocturne de l’hémisphère Nord observé depuis le 46e parallèle, soit la latitude exacte de la Maison Jaeger-LeCoultre en Vallée de Joux.
Révélé en 2019 lors du lancement des deux répétitions minutes créées par Jaeger-LeCoultre, son boîtier de 45 mm renferme le calibre Jaeger-LeCoultre 945 de mouvement mécanique à remontage manuel.

Composé de plus de 80 pièces, ce boîtier de belle complexité présente des finitions microbillées, polies et satinées qui dans un subtil jeu de lumières apportent relief et contraste au modèle, tout en accentuant chacun de ses détails. Sa lunette convexe arbore quant à elle des cornes aux angles larges, dont les côtés ajourés ajoutent une tension dynamique. Tout en finesse, la répétition minutes forme un ensemble très harmonieux avec les bords incurvés du boîtier.

Article Précédent

Découvrez votre couleur : Quel bleu est le vôtre ?

Article Suivant

L’esprit vintage et rebelle s’empare la collection Fall Preview 2020 de Lee Jeans