Le Nikon Film Festival 2015 a dévoilé son palmarès

22 views
3 mins read

La 5e édition du Nikon Film Festival, présidée cette année par le réalisateur Michel Hazanavicius, a dévoilé, jeudi 12 février dernier, son palmarès.

Lors de la traditionnelle remise de prix au MK2 Bibliothèque, le jury présidé cette année par le réalisateur oscarisé Michel Hazanavicius (The Search, The Artist) a décerné le grand prix de la 5ème édition du Nikon Film Festival à David Merlin-Dufey avec son court intitulé “Je suis l’ombre de mes envies”. Le lauréat remporte outre les 3000 euros en cash, un kit cinéma Nikon D810 d’une valeur de 4300€, mais aussi que son court soit diffusé dans 10 salles Mk2 et sur Canal+.


Sur le thème “Je suis un choix” (réalisation en moins de 140 secondes), David Merlin-Dufey et son équipe dont son complice Olivier Riche ont conquis le jury avec son film “à la fois drôle et original” sur l’histoire d’un homme sous influence, refrénant tous ses désirs pour ne pas attirer les foudres de sa femme.


Autre gagnant de la soirée, le court-métrage d’Isabelle Quintard et Fabien Motte “Je suis à l’heure” a décroché deux récompenses: le prix du public et le prix de la meilleure réalisation. Avec ses 1 097 733 vues, “Je suis à l’heure”, qui traite un sujet très délicat, le viol, et surtout aussi la lâcheté et la passivité de voyageurs témoins, a été particulièrement plébiscité par les réseaux sociaux.


Le jury a aussi décerné sa mention spéciale à “Je suis un migrant”, de David Bouttin, pour sa mise en scène sur le destin de migrants clandestins à la frontière italienne.


Le prix des écoles, récompensant un film d’étudiant, est revenu à “Je suis tambour battant” d’Antoine Martin. Avec une forte dose d’humour, l’étudiant de l’école Louis Lumière revient sur les conséquences des choix faits à l’enfance lorsqu’on atteint l’âge d’adulte.


Et enfin le prix Canal+ a été attribué à Vincent De Oliveira pour son “Je Suis une Moustache”. Un court très drôle et succulent sur le bouleversement d’équilibre entre deux frères moustachus lorsque l’un d’entre eux décide de se débarrasser de son attribut.