Le freestyle en toute sécurité par Aurélien Ducroz

30 vues
2 minutes de lecture

À l’approche des premières vacances de ski dans les stations françaises, certains sportifs amateurs imaginent sûrement déjà de faire du ski hors-piste. Voici les 3 conseils d’Aurélien Ducroz, champion du monde de ski freeride, pour pratiquer le hors-piste et le freestyle.

Aurelien Ducroz
Un sac à dos rempli de matériel de sécurité
Aurélien Ducroz considère que le « trio vital » est constitué de l’ARVA (Appareil de recherche des victimes en avalanche), d’une pelle et d’une sonde. « Il faut impérativement avoir les trois et bien entendu la chose la plus importante est de savoir s’en servir ! », souligne le champion, qui conseille par exemple de s’entraîner à la maison à rechercher un autre ARVA caché. 
Il est aussi important d’avoir un compartiment dans son sac spécialement réservé pour le rangement des deux outils ; l’ARVA doit se porter sur soi. « Vider son sac au moment d’intervenir peut coûter de précieuses minutes » prévient-il.

Protéger la tête, le dos et les hanches
« Les protections ne sont ni gadget, ni réservées aux pros, c’est une logique d’équipement, comme une paire de gants ! », explique Aurélien Ducroz. Le sportif conseille d’acheter d’abord un casque puis une dorsale. « La technologie VPD de POC est une véritable révolution de protection, de confort et de légèreté : une feuille de mousse qui se moule au contact du dos et intégrée dans un gilet lavable », détaille Ducroz.

Enfiler des vêtements techniques
Les freeriders, confirmés ou non, doivent porter trois couches : « une première couche très près du corps, une doudoune toute fine pour la chaleur et une veste pour protéger du vent et de la neige. Ensuite, il est primordial d’être libre de tout mouvement », explique Aurélien Ducroz.