Pierre Hermé - Kakigori

Le délicieux Kakigori par Pierre Hermé est à découvrir au Royal Monceau

in LIFESTYLE

Et si l’on fêtait le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon avec fraîcheur et gourmandise ? Parmi la multitude de manifestations culturelles qui ponctuent ce grand évènement appelé “Japonisme 2018”, nous vous amenons au Royal Monceau pour découvrir un dessert qui vient directement du pays du Soleil Levant réinterprété par le grand Pierre Hermé.
Kakigori ? Quésaco ? Le Kakigori est un dessert glacé par excellence des japonais (on le retrouve également dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est). Ultra populaire au Japon, le Kakigori est de la glace pilée, à l’aide d’une machine mécanique pour créer des copeaux les plus fins possible, recouverte d’un sirop, généralement au thé vert Matcha, au thé grillé au sésame ou encore au coulis d’azuki. On l’agrémente ensuite avec des fruits, de la chantilly ou de mochis colorés.
Amoureux du Japon, le chef Pierre Hermé l’a importé du Japon pour faire découvrir aux parisiens gourmands et gourmets ce délicieux dessert qu’il revisite avec le talent qu’on lui connaît. Ainsi, sous les mains du chef, on le retrouve comme une coupe glacée, remplie de glace râpée, façon montagne enneigée, parfumée au sirop et parsemée de fruits frais, pour une dégustation totalement givrée. Aussi léger en bouche qu’en calories, le dessert cache en son sein pour plus de gourmandise un sorbet et quelques fruits frais délicatement écrasés.
Cinq parfums sont disponibles : fraise & rose, ispahan (rose, litchi et framboise), infiniment fraise, thé Matcha et infiniment citron.

– Pour effectuer une réservation dans l’établissement, cliquez ici

Pierre Hermé - Kakigori Citron
Citron
Pierre Hermé - Kakigori Fraise & Rose
Fraise & Rose
Pierre Hermé - Kakigori Infiniment Fraise
Infiniment Fraise
Pierre Hermé - Kakigori Ispaphan
Ispaphan
Pierre Hermé - Kakigori Thé Vert Matcha
Thé Vert Matcha

Le Kakigori est à découvrir au Bar Long du Royal Monceau, 37 Avenue Hoche, 75008 Paris, au tarif de 21 euros la coupe.