L’art de se raser

60 vues
3 minutes de lecture

Quelques règles générales à faire et à ne pas faire avant tout rasage. Suivez ces pas et vous serez capable d’accomplir un rasage aussi bien que n’importe quel barbier traditionnel.

Rasage

À FAIRE

– Se raser directement après la douche.
– Appliquer la crème ou le savon avec une brosse à raser dans un mouvement circulaire.
– Se raser toujours dans le sens de la pousse des poils.
– Appliquer un après-rasage antiseptique et non alcoolisé.

À NE PAS FAIRE

– Se raser avant la douche quand votre peau est sèche.
– Appliquer la crème à raser ou le savon avec la brosse dans un mouvement vers le bas, vos poils se repousseront en s’aplatissant sur votre visage.
– Se raser contre le sens de la pousse des poils, cela favorisera le feu du rasoir.
– Et bien évidemment, utiliser un après-rasage de bon marché et alcoolisé car il irritera vos poils.

Pré-rasage
Nous avons l’habitude de nous asperger d’eau tiède avant le rasage, mais ceci n’est que la première moitié de l’étape de la préparation. Il est conseillé d’appliquer par la suite un gel nettoyant pour le visage afin d’éliminer toutes impuretés et de rendre vos poils plus adoucis, votre peau deviendra plus souple pour un rasage plus facile.
N’oubliez pas également de nettoyer en profondeur, une ou deux fois par semaine, avec un désincrustant. Vous éliminerez ainsi les peaux mortes et ralentirez la repousse des poils. Votre peau ne sera que plus belle.

Rasage

Sens de rasage

– Les flèches indiquent le sens du rasage.
– Les numéros représentent les étapes du rasage.
– Les parties blanches indiquent le premier passage du rasoir.
– Les parties grisées indiquent deuxième passage du rasoir.
[break]

À SAVOIR

– Ne pas se raser au lever du lit, il convient toujours d’attendre 15 à 20 mn avant tout rasage : le temps pour les poils de se ramollir et les muscles de devenir plus fermes.
– L’application de l’eau tiède avant de se raser allonge vos poils de 30 %, ce qui facilitera le rasage.
– Ne jamais se raser après le petit-déjeuner surtout lorsque celui-ci est copieux car l’afflux sanguin, même léger, augmente les risques d’irritation.