/

Lanvin – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week

Une collection onirique qui nous plonge dans les souvenirs de l'enfance

1040 vues
2 minutes de lecture
Lanvin - Printemps/Été 2020 - Paris Fashion Week

Dans les jardins du Musée du Quai Branly et sous une pluie de prémices de d’automne, les invités de la maison Lanvin, protégés par des parapluies transparentes et oreilles équipées d’écouteurs, se plongèrent dans une ambiance immersive du show, dans un silence rythmé par les gouttes d’eau.

Le show de Bruno Sialelli pour la plus ancienne maison de couture française en activité fut inspiré de la BD américaine Little Nemo in Slumberland, histoire d’un petit garçon qui fait des rêves surréalistes, qui date de 1905.

J’ai pensé à ces jeunes qui se baladent avec leurs écouteurs, j’ai pensé à cet individualisme. On parle du renfermement, finalement c’est quelque chose qu’il faut accepter, il y a une beauté derrière tout ça, un voyage intérieur, le sens incompréhensible du rêve”, a expliqué à l’AFP le directeur artistique de la maison.

Pour les hommes dont la maison avait déjà présenté une collection en juin dernier lors de la Paris Fashion Week masculine, Bruno Sialelli propose un vestiaire décontracté, dans l’esprit de sa dernière collection en juin dernier. Ainsi, des t-shirts aux manches raglan et très longues, des chemises, des shorts et des tuniques à la coupe asymétrique portent des imprimés reproduisant des planches entières tirés de « Little Nemo » « pour exprimer cette nostalgie de l’enfance« .

Des manteaux couette moelleux suggèrent le confort qui invitent à se plonger dans le monde fantastique des rêves et dans monde onirique de Slumberland.

© Lanvin