Richard Mille - Chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen
©Edwin Koo - Getty Images

La RM 50-04 Kimi Räikkönen dévoilée au Grand Prix de Formule 1 de Singapour

Hommage au pilote Finlandais Kimi Räikkönen, champion du monde de F1 en 2007

1728 vues
7 minutes de lecture

Richard Mille a profité du Grand Prix de Formule 1 de Singapour pour lever le voile sur sa nouvelle création : le tourbillon chronographe à rattrapante RM 50-04 Kimi Räikkönen.

Partenaire de Alfa Romeo Racing Team depuis l’année dernière, la Manufacture des Breuleux rend ainsi hommage, avec cette création, au pilote Finlandais sacré champion du monde 2007 et vice-champion du monde 2003 et 2005.

Richard Mille - Chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen

Celui que l’on surnomme affectueusement “Iceman” est un grand habitué du podium puisqu’en 18 ans de carrière, le pilote de 39 ans est monté à 103 reprises sur le podium dont 21 fois sur la plus haute marche. Nommé en 2017 Ambassadeur des Sports en Finlande, il est aujourd’hui le Finlandais le plus titré en Formule 1, devant le grand Mika Häkkinen.

Calibre tourbillon au poids plume

Le tourbillon chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen abrite le calibre RM50-03, un mouvement de seulement 7 grammes en titane grade 5 et Carbone TPT, au sein d’un boîtier également en carbone TPT et en quartz TPT. L’extrême légèreté du mouvement est obtenue par l’utilisation de matériaux de haute technicité et par l’extrême squelettisation de ses composants.

Richard Mille - Chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen

Sa platine et ses ponts, réalisés en titane grade 5, offrent une très grande résistance à la corrosion et une rigidité remarquable permettant ainsi un très bon fonctionnement du train d’engrenage. Sa combinaison (90 % de titane, 6% d’aluminium et 4% de vanadium) permet d’accroître ses propriétés mécaniques.

Certains ponts dédiés au chronographe à rattrapante sont usinés dans du Carbone TPT, un matériau également utilisé pour concevoir la cage transversale supportant l’ensemble du calibre ainsi que les ponts de barillet et de tourbillon. Fixée à la carrure, elle permet la suppression du cercle d’emboîtage au profit d’une intégration idéale du mouvement à la boîte.

L’ensemble de ces solutions techniques garantit à ce calibre complexe au rapport poids/résistance extrême une capacité de résistance à des chocs de 5000 g.

Système de rattrapante

Le calibre RM50-03 est équipé du mécanisme à rattrapante de dernière génération développé par les ingénieurs de Richard Mille.

La nouvelle roue à colonnes actionne les différents leviers de la fonction rattrapante et optimise le fonctionnement du chronographe. La traditionnelle roue à 8 colonnes des précédents chronographes de la marque a été remplacée par une roue à 6 colonnes. Commandant les différentes bascules de la rattrapante, cette dernière améliore les
fonctionnalités du chronographe : optimisation de la simultanéité des actions, du verrouillage des fonctions et de la pérennité des réglages. L’étude approfondie de leur fonctionnement a abouti à la nouvelle ergonomie des pinces. Le ressort hélicoïdal a également été remplacé par une lame sur la roue de rattrapante du calibre RM50-03, une décision technique qui réduit la variation du couple lorsque la fonction rattrapante est activée.

La combinaison de ces divers développements a considérablement amélioré les performances chronométriques de ce calibre tourbillon, tout en réduisant de moitié la consommation d’énergie du chronographe par la diminution des frottements sur les axes.

Le calibre RM50-03 est également muni d’un indicateur de couple, indiquant du ressort-moteur et permettant d’optimiser le remontage, un indicateur de fonctions à 4 heures (remontage, position neutre et mise à l’heure des aiguilles), un balancier à inertie variable, garantissant une plus grande fiabilité en cas de choc, un barillet à rotation rapide en 6 heures au lieu de 7,5 heures, un cliquet de barillet à recul progressif ainsi qu’un mécanisme de mise à l’heure modulaire côté fond.

Richard Mille - Chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen

Le rouge à l’honneur

Côté design, la Manufacture des Breuleux a privilégié ici la couleur rouge, couleur de la monoplace C38 et également très appréciée dans ce sport de vitesse. Elle est mise à l’honneur sur la lunette en verre saphir et le fond en Quartz TPT blanc. Des rappels de rouge sont aussi visibles au cœur du mouvement, notamment sur le réhaut en Carbone TPT, les compteurs du chronographe et les indicateurs de réserve de marche, de couple et de fonction. Le cadran en titane grade 5, avec traitement galvanique noir, intègre également le chiffre 7 porté par Kimi en compétition.

À noter que le chronographe Richard Mille RM 50-04 Kimi Räikkönen est étanche jusqu’à 50 mètres grâce à deux joints torique en Nitril, assemblés au moyen de 20 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L.

Richard Mille - Chronographe RM 50-04 Kimi Räikkönen

En Finlande, nous sommes connus pour notre courage et notre détermination. Nous avons même un mot pour cela – sisu. Dans mon sport, cependant, le sisu ne suffit pas. Je dois compter sur une technologie performante et un travail d’équipe mais surtout faut qu’il y ait de la passion ! Richard Mille a propulsé son propre moteur pendant des années avec ces trois éléments : du cran, des prouesses technologiques et surtout du plaisir. C’est pourquoi je suis plus qu’heureux d’être au volant avec la révolutionnaire RM 50-04 à mon poignet

Kimi Räikkönen

Cette édition limitée, produite à seulement 30 exemplaires et sera porté par Kimi Räikkönen lors de cette compétition, son 307ème départ de sa carrière.