La bûche de Noël 2019 de l’InterContinental Lyon aux allures historiques

894 views
3 mins read
Bûche de Noël 2019 - InterContinental Lyon par Valentin Vexenat

Quels sont les points communs entre l’InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu et l’InterContinental Marseille ? Outre qu’ils partagent le même nom et appartiennent au même groupe – InterContinental Hotels Group – les deux établissements de luxe mettent, tous les deux, à l’honneur, l’ingrédient phare de cette saison dans leur bûche de Noël : le chocolat.

En effet, comme son confrère à l’InterContinental Marseille, le Chef Pâtissier Yoan Dessarzin, Valentin Vexenat du nouvel établissement 5 étoiles de l’ancienne capitale des Gaules, ouvert en juin dernier, part très loin pour sélectionner son chocolat. Quand le premier a choisi un chocolat du Brésil, le second, lui, a préféré un chocolat du Vietnam, le Lichu.

Bûche de Noël 2019 - InterContinental Lyon par Valentin Vexenat

Fruit de collaboration entre la Maison Weiss – chocolatier depuis 1882 – et Vietcacao, le Lichu provient la province de Bên Tre, dans le Delta du Mekong. Il est remarquable pour son goût chocolaté franc qui s’accompagne de notes vanillées, d’arômes de fruits séchés et d’une pointe de réglisse.

Valentin Vexenat se sert ainsi de cet excellent ingrédient pour sublimer sa bûche en forme de Grand Hôtel-Dieu, rendant alors hommage à cette édifice historique qui a donné son nom à son établissement.
En effet, la bûche évoque la silhouette de l’ancien hôpital de la Capitale des Gaules dont la fondation remonta au Moyen- Âge, aux environs des années 1184-1185.

InterContinental Lyon - Grand-Dieu
© Photo : Eric Cuvilliers

Remarquable et classé monument historique en 2011, avec son dôme signé Soufflot, le bâtiment version chocolat est posé sur un socle de brownie au chocolat surmonté d’un croustillant de riz soufflé.

La Bûche GHD (GHD pour “Grand Hôtel-Dieu”) est constituée d’une onctueuse mousse au chocolat Lichu (un chocolat noir à 64% pure origine du Vietnam) renfermant des inserts de praliné au yuzu, de crémeux à la bergamote et de confit à la mandarine. L’effet miroir du glaçage de la bûche reproduit, lui, la réflexion du bâtiment sur la surface du Rhône tandis que les rochers qui entourent la bûche sont faits de crumble.

Bûche GDH de l’InterContinental Lyon – Grand Hôtel-Dieu
Disponible du 10 au 31 décembre au tarif de 65 € pièce. Édition limitée à 50 exemplaires.
Précommande obligatoire 24h à l’avance.
Réservation auprès du restaurant Epona : epona.lyon@ihg.com et 04 26 99 24 24
http://lyon.intercontinental.com