/

KIDILL – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

1 minute de lecture
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Pour sa dernière collection Printemps/Été 2022, le designer et fondateur de KIDILL Hiroaki Sueyasu a collaboré avec le graphiste né en Grande-Bretagne et basé au Japon, Trevor Brown, qui a imaginé des graphiques colorés au croisement du grotesque, kawaii et punk que le designer définit comme un mariage d’excentricité et de “pureté intérieure”.

PUBLICITÉ

Les œuvres de Trevor sont un mélange de Kawaii et de grotesque, la coexistence de ces deux concepts est très fascinante. Cela pourrait être perçu comme cruel et masochiste, mais j’ai pu ressentir à la fois la folie et la pureté. Il m’a appris que l’évanescence, la fragilité, le chaos et la folie peuvent coexister,” a déclaré Hiroaki.

PUBLICITÉ

Les œuvres de Trevor Brown ont ainsi été incorporées sur des costumes, des t-shirts, des pantalons très larges, mais aussi sur des vêtements d’extérieurs aux formes largement oversize. Certains looks sont couverts de cordes – un travail de l’artiste de Shibari (bondage japonais) Hajime Kinoko – pour suggérer la coexistence de la contrainte physique et de la liberté mentale. Quant à l’influence punk, la sous-culture est évoquée par l’utilisation des tissus tartan rouges et verts mais aussi par la coiffure et le maquillage.

KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
KIDILL - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : KIDILL


PUBLICITÉ