Kenzo - Printemps-Été 2020 - Paris Fashion Wee

Kenzo – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

dans DÉFILÉS/Paris

C’était un adieu émouvant du duo Carol Lim et Humberto Leon à Kenzo, chez qui ils ont officié pendant huit ans à révolutionner l’image et les codes esthétiques de la maison parisienne.

Leur ultime show a eu lieu à la salle de concert de Bercy, devant quelques 5 000 personnes venues leur rendre hommage et à qui, ainsi qu’à l’ensemble des fans de la griffe, ils ont dédié une collection hommage au Japon, pays d’origine du fondateur Kenzo Takada, le plus parisien des créateurs japonais.

Hommage au Japon ou plus exactement hommage aux Ama, les célébres pêcheuses sous-marine en apnée japonaises qui, depuis 4 000 ans, plongent au fond de l’océan pour chercher des fruits de mer tels que des crevettes, des oursins ou des perles.

Les influences sportives et celles du vestiaire des Ama sont centrales dans la collection, mêlant des vêtements traditionnellement associés à la mer avec ceux plus modernes et plus techniques.
Ainsi, un ensemble veste/short de couleur pervenche coupé dans un caoutchouc résistant côtoie des survêts, chemises et coupe-vent aux détails et empiècements en filet, clin-d’œil matériel utilisé par les pêcheurs dans leur activité. Plusieurs autres pièces reprennent le motif filet comme sur ces très beaux débardeurs et t-shirts tricotés.

La collection est riche aussi en imprimés, en témoignent celui de la sirène, revisité en solitaire sur un joli débardeur en lin ou en all-over sur d’autres pièces, celui d’une illustration de courtisane en barque tissée en intarsia sur un chandail ou ces motifs qu’on retrouve souvent sur les vêtements portés par les Ama ou les femmes des régions côtières au Japon.

Côté accessoires, Carol Lim et Humberto Leon proposent pour les hommes des sacs filet déclinés en plusieurs coloris irrésistibles pour l’été. L’homme Kenzo ose également couvrir la tête de foulard, à la manière des Ama, une nouvelle manière de montrer que les frontières entre le vestiaire de l’homme et celui de la femme s’estompent chaque jour davantage.

© Photos : Kenzo

Derniers Articles Par DÉFILÉS

Aller En Haut