JW Andersen - Printemps-Été - Paris Fashion Week

JW Anderson – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

dans DÉFILÉS/Paris

Tricot, beaucoup de tricot ! C’est au sein de la Lafayette Anticipations, la fondation artistique des Galeries Lafayette, dans le Marais, que la griffe JW Anderson du créateur irlandais Jonathan Anderson a donné à cette technique de tissage ses lettres de noblesse.

Entouré par des œuvres d’art qu’il a lui-même choisies, dont celle de l’artiste néo-zélandaise Kate Newby ou celle de l’allemand Harry Kramer, sa collection semble faire écho à l’exposition sur la recherche tissée de la designeuse néerlandaise Hella Jongerius qui a actuellement lieu dans l’établissement.

Chandail composé uniquement de bandes tissées colorées, un autre gilet construit de la même manière, un short à patchwork coloré tricoté, une tunique tricotée bicolore agrémentée d’une ligne de pompons qui la traverse diagonalement ou encore un magnifique ensemble bleu/gris/noir fait de différents motifs de tricot. Le tricot est partout, même dans les gros bandeaux tricotés qui rappellent les couvre-chefs vénitiens de la Renaissance.

Jonathan Anderson renouvelle également ici sa prédilection pour la déconstruction du costume masculin, comme ces vestes et trench qui ont des épaules allongées dans le dos, ces chemises à gros col plastron ou ces longues écharpes à col smoking.

Des silhouettes qui transcendent de manière subtile la notion de genres, un exercice auquel excelle depuis de nombreuses années le créateur. Cette interrogation sur la frontière de sexes se reflète aussi dans les accessoires présentées, comme ce sac en bandoulière en forme de casquette ou ces fourre-tout surdimensionnés décliné dans des tons métallisés et dorés ou aux motifs tricotés.

© Photos : JW Anderson

Derniers Articles Par DÉFILÉS

Aller En Haut