/

Junya Watanabe Man – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

37 vues
1 minute de lecture

Un sous-sol de parking d’un immeuble parisien, aux piliers et murs chargés de graffiti, sert de décor à la nouvelle collection de Junya Watanabe Man.
Le créateur japonais s’est inspiré, cette saison, du long-métrage Chat noir, chat blanc, du réalisateur serbe Emir Kusturica. L’atmosphère burlesque et jubilatoire de “Chat noir, chat blanc” de Kusturica en toile de fond, la collection de Junya Watanabe n’a cependant rien de carnavalesque. Elle oscille entre le “Retro gansters” et l’underground. Une foule de modèles aux airs rebelles et tatoués défile dans un vestiaire rempli de faux et vrai cuir, d’imprimés floraux, de denim, de patchwork et de chaussures cloûtées.
Une certaine impression de dérision se dégage de la collection, avec des associations plutôt non-conformiste, telle cette veste croisée portée sur un pantalon de jogging ou toute une série de vestes-shorts à l’imprimé floral.

@ Junya Watanabe