Jay Chou, du roi de la mandopop à la muse de DIOR

Oubliez les idoles de la pop, le luxe vient de couronner un roi d'un autre genre. Jay Chou, le monarque de la Mandopop, troque le micro pour le podium en tant que nouvelle égérie de DIOR. Son style ? Un style intemporel et moderne.
16 décembre 2023
1 minute de lecture
Jay Chou, du roi de la mandopop à la muse de DIOR
© Photo : DIOR / Nat Prakobsantisuk
PUBLICITÉ

Oubliez les boys bands et les stars du football : le dernier maestro à diriger la symphonie de la mode masculine de DIOR est une icône culturelle taïwanaise du nom de Jay Chou. Oui, le roi de la mandopop a troqué son micro contre un podium DIOR Men, devenant ainsi l’ambassadeur mondial de la marque et insufflant à son esthétique une vibrante harmonie entre l’Orient et l’Occident.

L’influence de Chou dépasse les simples ventes de disques (30 millions, soit dit en passant) et le poids des médias sociaux (8,6 millions d’Instagramers en pâmoison). C’est un caméléon culturel – chanteur, auteur-compositeur, réalisateur, acteur, et maintenant, muse de la mode. DIOR le reconnaît et loue son “esprit et sa singularité”, une qualité qui correspond parfaitement à son approche intemporelle et moderne de la mode masculine.

PUBLICITÉ

Les légions de fans de Chou en Asie, et plus particulièrement en Chine, sont une porte d’entrée pour DIOR sur ce gigantesque marché. L’an dernier, les scènes du clip vidéo filmées à la Samaritaine Paris, propriété de LVMH, ont donné un avant-goût de ce potentiel – l’Internet chinois s’est emballé.

Mais l’attrait de Chou va au-delà de la simple création de tendances. Il incarne une confiance tranquille, une attitude décontractée qui se traduit sans effort dans l’esthétique DIOR Men. Il suffit de regarder sa récente couverture de L’Officiel, drapé dans le tailleur magistral de Kim Jones – du pur cool discret.

PUBLICITÉ

Sur le même sujet : Félix Auger-Aliassime sert le style en tant que nouvel ambassadeur officiel pour DIOR

Jay Chou, du roi de la mandopop à la muse de DIOR
© Photo : DIOR / Nat Prakobsantisuk

La nomination de M. Chou en dit long sur l’évolution de la vision de DIOR. L’entreprise s’affranchit du modèle traditionnel de l’ambassadeur d’une marque de luxe – la star hollywoodienne, l’athlète international. Le cachet culturel de Chou repose sur quelque chose de plus nuancé, de plus authentique. Il s’agit d’embrasser l’individualité, de célébrer le pouvoir de l’expression personnelle à travers la mode.

Et soyons honnêtes, c’est un changement rafraîchissant. Dans un secteur souvent critiqué pour son homogénéité, l’arrivée de Chou est une bouffée d’air frais. Il nous rappelle que la mode, comme la musique, se nourrit de diversité, de frontières repoussées, d’audace et de différence.

Alors, levez vos briquets métaphoriques, fans de mode. L’entrée de Jay Chou sur la scène DIOR est plus qu’un simple accord de marque, c’est une fusion culturelle, une mélodie entre l’Orient et l’Occident qui promet de réécrire les règles de la mode masculine, une note élégante à la fois.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

PUBLICITÉ
Jay Chou, du roi de la mandopop à la muse de DIOR
© Photo : DIOR / Nat Prakobsantisuk
Jay Chou, du roi de la mandopop à la muse de DIOR
© Photo : DIOR / Nat Prakobsantisuk
PUBLICITÉ
AllerEn Haut