Hublot dévoile les 5 finalistes de Hublot Design Prize

166 views
5 mins read

Après l’annonce, en avril dernier à Paris, du lancement du Hublot Design Prize, en l’honneur du dixième anniversaire de l’iconique Big Bang, les noms de cinq finalistes ont été finalement dévoilés.

Sélectionnés par un jury, composé d’experts reconnus, tels que Pierre Keller, Lapo Elkann, Ronan Bouroullec, Marva Griffin Wilshire et le Professeur Dr. Peter Zec, les cinq finalistes entrent dans la dernière phase pour concourir au prestigieux prix de cette première édition de Hublot Design Prize.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Carhartt WIP x Slam Jam collection capsule 25ème anniversaire
Joël Robuchon annonce l’ouverture de son L’Atelier à Montréal
Abercrombie dit adieu à ses vendeurs-mannequins aux abdos saillants
Le retour des iconiques parfums d’Helmut Lang
La veste Holiday par AMI d’Alexandre Mattiussi

Voici les cinq finalistes:

Hublot Design Prize - Bethan Laura Wood

Bethan Laura Wood, Royaume-Uni
Titulaire d’un Master en Product Design obtenu au Royal College of Art en 2009. L’oeuvre de Bethan vise à redécouvrir, explorer et célébrer différents attributs et aspects « anodins » conjointement à l’étude des éléments constitutifs d’une ville moderne. Son action reste souvent
axée sur le motif, la coloration et le patinage des objets, résultat du processus de fabrication et des traces d’utilisation ultérieures. Fascinée par les connexions que nous faisons avec les objets qui nous entourent, elle aime étudier ce qui conduit les gens à garder un objet en
particulier et à se débarrasser d’un autre.

Hublot Design Prize - Big Game

BIG-GAME, Suisse
Augustin Scott de Martinville, Grégoire Jeanmonod et Elric Petit forment BIG-GAME. Le studio décrit leur oeuvre comme simple, fonctionnelle et optimiste. Ils conçoivent une variété de produits pour des sociétés telles qu’Alessi, Hay, Karimoku, Lexon et Muji. L’oeuvre de BIGGAME est souvent accessible, séduisante et par dessus tout, utile. Le studio a été primé et a reçu des récompenses telles que le Swiss Design Award et l’IF Design Award ; leur oeuvre fait partie intégrante des collections permanentes du MoMA, du Centre Pompidou ainsi que du Museum für Gestaltung.

Hublot Design Prize - Brynjar

Brynjar, Islande et Suisse
L’oeuvre de Brynjar est liée aux récits profondément ancrés dans la culture islandaise. Il utilise différents supports tels que le dessin, la photographie, la vidéo, le son et le mobilier afin de traduire son oeuvre de façon fructueuse et spécifique.
Depuis 2011, il a créé son studio et, en parallèle, enseigne au sein du département des Masters de l’Ecole Cantonale d’Art (ECAL) basée à Lausanne.
La façon de travailler de Brynjar s’apparente certainement le plus à l’attitude d’un chasseur observant en permanence l’exceptionnel, pour ne faire qu’un avec le monde qu’il examine. Il se laisse emporter par un lieu, ses matières et ses coutumes, puis reconstitue, de manière intuitive, ces éléments en objets et scènes ritualisés.

Hublot Design Prize - Daniel Rybakken

Daniel Rybakken, Norvège
Né en 1984, Daniel Rybakken a grandi à Oslo, Norvège. Il a étudié le design à l’Ecole d’Architecture d’Oslo ainsi qu’à l’Ecole des Arts et de l’Artisanat de Gothenburg, Suède. Son Master des Beaux-Arts en poche, c’est en 2008 qu’il ouvre son propre cabinet à Gothenburg ainsi qu’à Oslo.
L’oeuvre de Daniel Rybakken occupe le terrain entre art et design, formant des éditions limitées, des installations artistiques et des prototypes pour la production en série. Son axe principal consiste à travailler avec la lumière du jour, dans le but de recréer artificiellement son effet sur le subconscient.

Hublot Design Prize - Federico Santa Maria

Federico Santa Maria, Italie
Federico Santa Maria est un jeune designer doté d’un talent inné et spécifique pour tout ce qui flotte sur l’eau. Sa passion pour la conception de voiliers remonte à son tout jeune âge. Après avoir collaboré avec certains des meilleurs chantiers navals au monde, Federico a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure en créant sa propre société dans sa ville natale. Son approche non-conformiste en termes de conception de voiliers se caractérise par la simplicité, la fonctionnalité et la rigueur, simplifiant au maximum les volumes et les lignes des formes marines et navigables.

Le vainqueur de cette première édition sera dévoilé en octobre 2015 la semaine du Design de Tokyo.