Tendance Hiver 2010 – L’allure est à la Crocodile Dandy

15 vues
1 min de lecture

Craint et aimé, le crocodile, ce prédateur aquatique vivant dans des marécages et des rivières lentes, entretient une relation passionnée mais controversée avec l’homme qui tantôt le vénère, tantôt le pourchasse pour l’utilisation de sa peau très appréciée dans l’industrie du luxe.

HermesHermès

Sans devenir une tendance majeure de l’hiver 2010, le crocodile quitte ses eaux marécageuses pour venir se glisser sur les podiums de quelques uns des plus grands créateurs, Hermès et Rick Owens.
Chez Hermès, le fleuron de l’industrie du luxe français, il se taille une coupe plus classique et masculine, dans une version de veste d’aviateur en cuir brut sans peau retournée. Quant à l’américain Rick Owens, fidèle à sa représentation de la mode, laquelle devrait être à la fois « douce et terrifiante », selon ses propres termes, il choisit une allure plus longiligne et graphique en jouant sur la dissemblance de nuances et de grosseurs des écailles.
D’un aspect menaçant, la création de Rick Owens ne manque pas de révéler la véritable nature de prédatisme du crocodile, cette espèce en menace d’extinction à la réputation de « mangeur d’hommes » et qui a depuis toujours l’homme pour son véritable ennemi.

Rick Owens Rick Owens