/

Haider Ackermann fait son show FILA à Manchester

1 minute de lecture
Haider Ackermann - FILA

Annoncée en septembre, la collection très attendue FILA par Haider Ackermann a été dévoilée il y a quelques jours à Manchester, ville emblématique du sport et de la musique anglais, de l’art underground et foyer de contestations sociales dans le passé.

Après deux ans d’absence sur les podiums, le styliste français, né en Colombie, dont le nom est connu surtout des initiés de la mode, revient sur le devant de la scène en choisissant ce partenariat pour le moins surprenant en raison de son besoin “d’électricité”.

PUBLICITÉ

J’avais besoin d’énergie et de vitesse après un petit moment de silence. Donc, j’étais heureux d’être de retour sur la bonne voie et de me tenir droit et d’y aller”, a-t-il déclaré à WWD.

C’est dans l’intérieur en béton du Depot Mayfield, une ancienne gare ferroviaire fermée dans les années 1960 et devenue désormais un haut lieu de la vie nocturne de Manchester que les deux partenaires ont choisi de présenter leur collection devant un parterre étoilé venu de quatre coins du monde : Chloe Grace Moretz, Andrew Garfield, Cody Fern de American Horror Story, Emma Darcy de House of the Dragon, Rios de Elite mais aussi Mahmood, Delfina Delettrez Fendi, et la star coréenne Wooseok Byeon.

PUBLICITÉ

Sur la piste entièrement blanche, défilent des looks mixtes inspirés de différentes pratiques sportives (course à pied, natation, tennis) aux couleurs très tranchées. D’abord par une rafale de nuances blanches, avant d’exploser dans des roses vifs, des bleus doux, des verts et des jaunes hallucinogènes. Les graphismes ne sont pas en reste : damiers, gros carreaux, rayures en noir et blanc, ou logos qui se multiplient audacieusement sur les manches et les jambes. Quant aux matières techniques, elles dessinent les silhouettes, enveloppant le corps – parfois comme une seconde peau – pour une allure futuriste.

Pour moi, c’était une nouvelle approche. J’ai voulu chercher avec FILA une forme d’énergie électrique, alors que mon travail habituel est beaucoup plus vagabond, romantique et lointain. Là, je voulais être vraiment ancré dans la vie”, s’est exprimé Haider Ackermann.

Ces contenus peuvent également vous intéresser :

FILA annonce une collaboration inattendue avec Haider Ackermann
FILA passe à la vitesse supérieure, en collaborant de nouveau avec la VR46 Riders Academy
«All Eyez» sur les exclusives FILA Grant Hill 2 en hommage à 2Pac

PUBLICITÉ
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
PUBLICITÉ
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA
Haider Ackermann - FILA

© FILA/Max Montingelli

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais.


PUBLICITÉ