Tokyo Gratte-ciel en bois W350

Le gratte-ciel en bois le plus haut du monde surgira de terre à Tokyo en 2041

197 views
2 mins read

En 2041, Tokyo verra surgir de son sol le plus haut gratte-ciel en bois du monde, entièrement construit avec des matériaux innovants et écologiques.
Le constructeur et promoteur japonais Sumitomo Forestry a dévoilé au début du mois cet incroyable projet qui sera réalisé en partenariat avec le cabinet d’architecture Nikken Sekkei.

Tokyo Gratte-ciel en bois W350


Le “W350”, c’est ainsi qu’il est nommé pour le moment, se situerait à Marunouchi, l’un des quartiers d’affaires les plus attractifs de la planète, tout près de la gare de Tokyo et le palais impérial. Avec ses 350 mètres de hauteur et ses 70 étages, le “W350” dépasserait Abeno Harukas, le plus haut gratte-ciel du Japon, situé au sud d’Osaka dans le Kansai et largement la tour en bois “HoHo” (84 mètres) qui doit sortir de terre cette année.

Tokyo Gratte-ciel en bois W350


En utilisant un ratio 9:1 (bois:acier), avec pas moins de 185 000 mètres cubes de bois nécessaires, soit l’équivalent de 8 000 maisons, Sumitomo Forestry espère en finir avec l’ère du tout béton. L’utilisation majeure du bois a également pour l’objectif de répondre aux normes anti-sismiques en vigueur dans le pays du soleil levant. Des renforts, placés en diagonale, protégeront le bâtiment des éléments naturels comme les tremblements de terre ou les tempêtes.

Tokyo Gratte-ciel en bois W350


Le gratte-ciel serait un bâtiment à usage mixte qui comprendrait un hôtel, des bureaux, des locaux commerciaux et des résidences. Sur les balcons à des intervalles différents, une faune luxuriante créera l’illusion d’une forêt verticale où les humains et la faune pourraient pleinement s’épanouir.
Un beau projet écologique qui coûtera tout de même la bagatelle de 600 milliards de yen, soit environ 4,5 milliards d’euros.