Les Golden Globes 2024 couronnent « Oppenheimer », roi du cinéma, et « Succession », roi du petit écran

Les Golden Globes 2024 Awards ont célébré l'excellence cinématographique et télévisuelle, avec "Oppenheimer" et "Succession" en tête. L'interprétation dramatique de Christopher Nolan et la narration percutante du film et de la série télévisée ont établi de nouvelles références à Hollywood.
8 janvier 2024
3 minutes de lecture
Les Golden Globes 2024 couronnent "Oppenheimer", roi du cinéma, et "Succession", roi du petit écran
Cillian Murphy accepts the award for Best Performance by a Male Actor in a Motion Picture – Drama for “Oppenheimer” at the 81st Golden Globe Awards held at the Beverly Hilton Hotel on January 7, 2024 in Beverly Hills, Californie - © Golden Globes
PUBLICITÉ

Les Golden Globes 2024 (81e édition), un spectacle célébrant le meilleur du cinéma et de la télévision, s’est déroulée avec Oppenheimer qui a dominé la soirée. Réalisé par Christopher Nolan, connu pour son travail sur The Dark Knight et Inception, Oppenheimer s’est imposé comme un géant du cinéma, remportant cinq prix, dont le très convoité prix du meilleur film dramatique.

Au cœur d’Oppenheimer se trouve le portrait saisissant de J. Robert Oppenheimer, le physicien qui a contribué à la mise au point de la bombe atomique. La victoire du film n’est pas seulement un témoignage des prouesses de Nolan en tant que réalisateur, mais aussi une reconnaissance de la performance nuancée de Cillian Murphy, qui a apporté profondeur et complexité au personnage d’Oppenheimer. La musique atmosphérique du film a encore enrichi son histoire, ajoutant des couches de profondeur émotionnelle et de tension.

PUBLICITÉ

En ce qui concerne la télévision, Succession s’est distinguée en remportant quatre prix, dont celui de la meilleure série dramatique. Son regard acéré et incisif sur la famille dysfonctionnelle d’un magnat des médias a trouvé un écho auprès du public et de la critique. The Bear et Acharnés, avec leurs scénarios uniques et leurs solides performances, ont également marqué les esprits, démontrant la diversité des scénarios qu’offre actuellement la télévision.

Sur le même sujet : De Balenciaga à John Galliano, les séries et films sur la mode à ne pas rater sous aucun prétexte en 2024

PUBLICITÉ

Les Golden Globes 2024, diffusés sur CBS, ont marqué un changement important dans le monde des récompenses. L’événement, traditionnellement connu pour son atmosphère détendue et fougueuse, a subi des transformations, répondant aux critiques et scandales passés. Cette transformation s’est traduite par l’introduction de nouvelles catégories, comme celle du meilleur film à succès (Best Blockbuster), décernée au succès inattendu Barbie, et celle de la comédie stand-up (Stand-up Comedy Special), remportée par Ricky Gervais.

La soirée n’a pas seulement été l’occasion de remettre des prix, mais aussi de reconnaître la diversité des talents qui façonnent l’industrie. La victoire de Lily Gladstone dans la catégorie « Meilleure actrice dans un drame » pour Killers of the Flower Moon a mis en lumière les progrès réalisés en matière d’inclusion, puisqu’elle a dédié sa victoire à la communauté autochtone. Les victoires d’Emma Stone et de Paul Giamatti, respectivement pour Pauvres Créatures et The Holdovers (Winter Break), ont mis en évidence l’étendue des talents dans le domaine de la comédie.

Le succès d’Oppenheimer aux Golden Globes le place en tête de liste pour les Oscars. Le triomphe du film aux Globes rappelle d’anciens lauréats tels que Nomadland et Green Book, qui ont ensuite été récompensés aux Oscars. Toutefois, la nature imprévisible de la saison des récompenses laisse place à des surprises, comme on l’a vu l’année dernière lorsque Everything Everywhere All at Once a remporté l’Oscar du meilleur film, bien qu’il n’ait pas remporté le premier prix aux Globes.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

La liste de tous les gagnants :

Meilleur film, drame
Oppenheimer (Universal Pictures)

Meilleur film, comédie ou film musical
Pauvres Créatures (Searchlight Pictures)

Meilleur réalisateur, film
Christopher Nolan – Oppenheimer (Universal Pictures)

Meilleur scénario, film
Anatomie d’une chute – Justine Triet, Arthur Harari

Meilleure performance d’un acteur dans un film dramatique
Cillian Murphy – Oppenheimer

Meilleure performance d’une actrice dans un film dramatique
Lily Gladstone – Killers of the Flower Moon

Meilleure performance d’une actrice dans un film, musical ou de comédie
Emma Stone – Pauvres Créatures

Meilleure performance d’un acteur dans un film, musical ou de comédie
Paul Giamatti – The Holdovers (Winter Break)

Meilleur acteur dans un second rôle – film
Robert Downey Jr – Oppenheimer

Meilleure actrice dans un second rôle, film
Da’Vine Joy Randolph – The Holdovers (Winter Break)

Meilleure série télévisée, drame
Succession (HBO)

Meilleure série télévisée, musicale ou comique
The Bear (FX)

Meilleure performance d’un acteur dans une série télévisée dramatique
Kieran Culkin – Succession

Meilleure performance d’une actrice dans une série télévisée dramatique
Sarah Snook – Succession

Meilleure actrice dans une série télévisée, musicale ou comique
Ayo Edebiri – The Bear

Meilleur acteur dans une série télévisée, musicale ou comique
Jeremy Allen White – The Bear

Meilleur acteur dans un second rôle à la télévision
Matthew Macfadyen – Succession

Meilleure actrice dans un second rôle à la télévision
Elizabeth Debicki – The Crown

Meilleure série courte, série d’anthologie ou film réalisé pour la télévision
Acharnés

Meilleure performance d’un acteur dans une série courte, une série d’anthologie ou un film pour la télévision
Steven Yeun – Acharnés

Meilleure performance d’une actrice dans une série courte, une série d’anthologie ou un film réalisé pour la télévision
Ali Wong – Acharnés

Meilleure musique originale de film
Ludwig Göransson – Oppenheimer

Meilleur film, langue non anglaise
Anatomie d’une chute (Neon) – France

Meilleure chanson originale, film
Barbie – « What Was I Made For ? » de Billie Eilish et Finneas

Meilleur film d’animation
Le garçon et le héron (GKids)

Meilleure performance dans une comédie ou à la télévision
Ricky Gervais – Ricky Gervais : Armageddon

Réalisations cinématographiques et au box-office
Barbie (Warner Bros.)

PUBLICITÉ
AllerEn Haut