/

GIVENCHY – Printemps/Été 2023 – Paris Fashion Week

1 minute de lecture
Givenchy - Printemps-Été 2023

L’un des temps forts du deuxième jour de la Paris Fashion Week, voire le plus attendu : la première sortie de Matthew Williams, en tant que directeur de création de la maison GIVENCHY, depuis sa nomination en juin 2020.

Un bassin immaculé, au milieu duquel se dresse un cube blanc d’où s’échappait d’une fumée blanche, installé dans la cour de l’École Militaire, sert de piste sur laquelle avancent les mannequins, souvent torse nu et portant des chaussures imperméables, comme s’ils marchent littéralement sur l’eau.

PUBLICITÉ

S’appropriant les codes établis par Riccardo Tisci, ancien directeur artistique de la maison entre 2005 et 2017, Matthew Williams a de nouveau apporté sa touche streetwear. Avec pour muses différentes personnes qui sont dans son entourage, des musiciens, des amis dont Alkaline, le chanteur de dancehall d’origine jamaïcaine qui se distingue par son apparence radicale et ses lentilles de contact d’encre, Matthew Williams injecte dans la collection des silhouettes longues et amples inspirées par différents styles, que ce soit le style streetwear de la Californie ou celui preppy.

Ce spectacle est un reflet de moi-même et des hommes qui m’entourent, de mes amis proches aux artistes qui ont inspiré mon travail. C’est un dialogue avec le temps et la culture qui façonne la façon dont les hommes s’habillent aujourd’hui et demain : la façon dont les nouvelles générations adoptent et font évoluer les archétypes et les codes vestimentaires du passé à travers leur propre vision progressiste”, a-t-il déclaré.

À l’instar d’autres maisons de luxe, telles PRADA, BALENCIAGA ou BALMAIN, le logomania frappe particulièrement fort cette saison la maison GIVENCHY. GIVENCHY écrit en noir ou blanc est presque partout, sur des bandeaux portés autour du cou, dans les encolures d’une paire de vestes en cuir, sur les t-shirts, casquettes, pantalon de survêtement, balaclavas ainsi que sur des lunettes de soleil frappées de la lettre G signature.

PUBLICITÉ

L’autre point fort de la collection est la chaussure. La marque a profité de l’occasion pour lancer sa dernière sneaker, la TK-MX runner. Construite avec une tige en mesh et en cuir synthétique, la silhouette a été déclinée dans une gamme de coloris allant du subtil noir ou blanc aux motifs audacieux argentés et jaunes, argentés et verts et noirs et jaunes. La silhouette TK-360 a été également mise à jour avec la nouvelle TK-360-MID, dotée d’une construction plus haute et déclinée dans des coloris monochromes.

PUBLICITÉ

© GIVENCHY


PUBLICITÉ