/

Giorgio Armani – Printemps/Été 2021 – Milan Fashion Week

Le couturier italien revient sur son héritage et sur son élégance intemporelle qui ont fait le succès de sa marque

2609 lus
2 minutes à lire
Giorgio Armani - Printemps-Été 2021 - Milan Fashion Week

Giorgio Armani a choisi de faire l’impasse sur une présentation physique de ses collections pendant la Fashion Week de Milan.

Si vous aimez notre page, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés !☺

Cependant, une version numérique du défilé de sa dernière collection a été transmise en direct en ligne. Elle est précédée d’un documentaire de 20 minutes, intitulée Timeless Thoughts et diffusée pour la toute première fois à la télévision, qui revient sur la carrière du créateur italien à travers un montage émouvant d’images, de souvenirs et d’interview d’archive.

C’est l’acteur italien Pierfrancesco Favino qui a prêté sa voix pour narrer le langage de Giorgio Armani depuis ses débuts de tailleur jusqu’à sa philosophie créative et comment il a libéré les hommes et les femmes par la modernité et la fluidité de ses costumes à la ligne douce, devenue signature de sa maison, ainsi que ses relations avec Hollywood.

Revenons maintenant sur sa collection ! C’était une remise à zéro et une réitération des silhouettes d’Armani, celles qui ont contribué à sa renommée, mais avec un esprit plus décontracté que d’habitude.

Pour l’homme, la ligne est plus souple que jamais. Des vestes croisées élégantes, des tuniques de dandy et des gilets en soie croisés impeccables, le tout coupé dans de magnifiques tissus légers mais structurés. La palette de couleurs ne change pas, elle reste sur des tons neutres : gris perle, beige, noir et bleu profond qui s’illuminent à la rencontre des motifs géométriques et parfois floraux, légers ou plus baroques, qui rythment la collection.

Article Précédent

DSQUARED2 créé des vêtements pour chiens, en collaboration avec Poldo Dog Couture

Article Suivant

Magnifique bûche de Noël en forme de ruche d’abeilles par Pascal Hainigue pour le Burgundy Paris