Giorgio Armani - Printemps-Été 2020 - Milan Fashion Week
/

Giorgio Armani – Printemps/Été 2020 – Milan Fashion Week Homme

320 views
3 mins read

À 85 ans en juillet prochain, Giorgio Armani est plus que jamais en forme. Après le show Emporio Armani présenté le matin du samedi 15 juin, le styliste revient avec une nouvelle collection de Giorgio Armani, sa ligne principale, qu’il fait défiler non pas dans son traditionnel Teatro Armani mais dans un palais du 17e siècle situé au cœur du quartier milanais de la mode.

En effet, c’est dans le Palazzo Orsini, un palais historique du textile-habillement italien, qu’il a acheté il y a des nombreuses années que le vétéran a présenté sa collection, clôturant ainsi les quatre jours intenses de la MFW. Ce changement de lieu de présentation – un retour aux sources pour le styliste – ne constitue pas l’unique nouveauté pour la maison italienne. La subtile transformation se remarque aussi dans les silhouettes qui, bien qu’elles restent fidèles à l’ADN de la marque, comprendre : confort, souplesse et élégance, offrent encore plus de fluidité et de décontraction.

Dans une partition doucement créative et ultra-estivale, il revisite ainsi à sa manière les codes du chic masculin.

Des costumes langoureux côtoient des chemises amples et aérées – certaine se porte ouvert, dévoilant la musculature de son propriétaire quand d’autres la laissent deviner sous leur transparence; des blousons bombardier ou vestes croisées se portent à même la peau; des chandails au motif graphique se marient parfaitement avec des pantalons larges comme des pyjamas. Et l’homme Giorgio Armani troque des costumes légèrement déstructurés et froissés pour des shorts à gros ourlets et à ceinture à corde (à mi chemin entre bermuda et short de bain) quand il n’opte pas pour un gilet à double boutonnage en lin associé à un pantalon large également dans cette matière si noble.

Autre changement notable cette saison : la palette de couleurs. Le styliste délaisse un peu sa signature marine pour du marron, avant de succomber devant des teintes bien chaudes, parfaitement dans le registre estival, tels du rose, framboise, rouge, bleu céleste, bleu roi…
Ce n’était pas seulement un défilé, une belle collection, mais aussi le couronnement d’un parcours à succès”, a déclaré Mario Boselli, l’ancien président de la Chambre de la mode italienne, à l’AFP. Et il ne croit pas si bien dire !

© Photos : Giorgio Armani