G-SHOCK & Super Mario nous ramènent aux plus belles heures de jeux d’arcade

1 minute de lecture
G-SHOCK x Super Mario Bros

Deux superstars des années 80 G-SHOCK et Super Mario, le jeu d’arcade le plus populaire de tout le temps, se sont associées pour sortir une montre en édition limitée qui nous plongent directement dans les plus belles heures de notre enfance passées devant la console Nintendo.

La G-SHOCK x Super Mario reprend le modèle DW5600SMB-4ER retravaillé aux couleurs du très populaire jeu de plates-formes Super Mario de Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka.

PUBLICITÉ

Véritable rappel de nostalgie, la montre se montre dans un rouge Mario appliqué sur la lunette et le cadran, complété par une touche bleue du fond du cadran qui rappelle les scènes de l’univers du jeu ainsi que par des accents dorées illustrant les précieuses pièces de monnaie que l’on doit récolter tout au long du jeu.

Lorsqu’on active le rétro-éclairage de l’écran, la fameuse silhouette du personnage tellement reconnaissable à sa moustache, à sa salopette, à ses gants blancs et à sa casquette rouge marquée d’un M apparaît, accompagné de la coquille de Koopa Troopa imprimée sur le bas de l’écran. Dernier clin d’œil aux jeux vidéos 8 bits des années 80, toutes les polices du cadran sont en 8 bits, tout comme un Mario 8 bits est imprimé sur le bracelet au motif camouflage.

PUBLICITÉ

La G-SHOCK DW5600SMB-4ER x Super Mario sera livrée dans un packaging unique, sur lequel on trouve une illustration de l’écran d’ouverture du jeu et la phrase signature de Mario : “Here we go!”.

PUBLICITÉ

Ces contenus peuvent également vous intéresser :

G-SHOCK x JuL, une date de sortie annoncée et de nouvelles images dévoilées
G-SHOCK dévoile son tout nouveau boîtier GA-B001
G-SHOCK GM-B2100, la nouvelle montre entièrement en métal de Casio

G-SHOCK x Super Mario Bros
G-SHOCK x Super Mario Bros
G-SHOCK x Super Mario Bros
G-SHOCK x Super Mario Bros

La G-SHOCK x Super Mario sera disponible dès le 8 novembre au G-SHOCK Store Paris et sur G-SHOCK.eu, au prix de 149 €.

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais.


PUBLICITÉ