Le Festival de Hyères 2016 couronne Wataru Tominaga

202 lus
3 minutes à lire

Et le lauréat est… ! La 31ème édition du Festival de Hyères a décerné son Grand Prix du Jury Première Vision au créateur japonais Wataru Tominaga qui a séduit le jury avec une collection haute en couleurs, jouant avec les volumes, imprimés et matières.

Le jeune créateur de 28 ans, diplômé de la prestigieuse Central Saint Martins de Londres, a remporté haut la main le prestigieux Grand Prix du Jury Première Vision, présidé cette année par le directeur artistique de la maison Paco Rabanne, Julien Dossena. Le jury a salué “l’audace, la force graphique et l’impact visuel très fort de la collection de Wataru Tominaga, soutenus par la recherche sur la matière et la technique du vêtement”. “Ce travail apparaît comme une évidence qui dépasse les limites des genres masculin/féminin et qui crée une dynamique positive”, a continué le jury qui est composé, autre que Julien Dossena, le réalisateur Romain Gavras, les artistes Coco Capitán et Surkin, les créateurs Charlotte Chesnais, Pierre Hardy et Tomoko Ogura, directrice mode du magasin Barneys. Wataru Tominaga succède ainsi à Annelie Schubert qui avait remporté le Grand Prix du Jury Première Vision en 2015.
Outre une bourse de création de 15 000 euros, le prix permettra à Wataru Tominaga de gagner plus de visibilité lors des salons à New York et Paris. Il aura également l’opportunité de présenter un défilé lors de la Mercedes-Benz Fashion Week Berlin Printemps-Été 2017, de travailler sur de projets de collaboration avec les Métiers d’Art de CHANEL et la marque Petit Bateau.
Le jury a également récompensé les créateurs finlandais Hanne Jurmu et Anton Vartiainen de la mention Spéciale du Jury Mode et la créatrice Suisse Amanda Svart du Prix du public de la ville de Hyères. Côté photo, présidé par le photographe William Klein, c’est la tchèque Vendula Knopovà qui a remporté le Grand Prix du Jury Photographie, pour son travail sur l’absurde. Quant au Prix du public de la ville de Hyères, côté photographie, il a été décerné à la française Anaïs Boileau pour sa série sur les retraitées prenant le soleil dans des stations balnéaires du sud de la France et de l’Espagne.

© Courtesy Photo

Article Précédent

Cour.age Printemps/Été 2016 Loobook

Article Suivant

Jaeger-LeCoultre Reverso rend hommage à René Magritte