DÉFILÉS/Europe

Ferrari fait ses débuts sur le runway avec une collection ancrée dans son héritage

3 minutes à lire
Ferrari - Printemps-Été 2022

C’était un défilé auquel on ne s’attendait pas ! Ferrari, le pur-sang italien du sport automobile, est tenu, il y a quelques jours, à appuyer sur les accélérateurs sur un circuit inhabituel pour la marque où les vroom vroom de ses puissants moteurs ont été remplacés par la musique assourdissante et les pas cadencés des mannequins.

Afin de diversifier ses offres et d’offrir aux inconditionnels de la marque ainsi qu’à la jeune génération de passionnés du “Cheval Cabré” – ceux qui n’ont pas forcément un compte en banque à six zéros – une collection qui serait instantanément reconnaissable, le constructeur italien a mis pleinement ses pieds dans la mode. Une décision courageuse, accélérée avec la nomination en 2019 d’un directeur créatif de diversification en la personne de Rocco Iannone, ancien directeur créatif de Pal Zileri.

Le défilé a eu lieu à Maranello, en Italie, siège historique du constructeur. La collection de Rocco Iannone est impressionnante, comprenant 52 looks, dont 80% sont unisexes. La collection élaborée de manière complexe, proche de la haute couture, et soigneusement pensée fait de subtiles référence à l’héritage de Ferrari et à la nature compétitive des courses. Les tenues sont adaptées aussi bien en ville que pour assister à une course de Formule 1.

Dans cette collection aussi désirable qu’audacieuse, Iannone a utilisé une variété de tissus, tout comme ceux plus techniques comme la fibre de carbone, pour créer des looks puissants, confortables, fluides et souvent surdimensionnés bien à la mode. Les silhouettes ont été inspirées de l’anatomie des supercars de Ferrari, avec des touches faisant références à l’iconographie de la maison, puisées dans ses riches archives. Des partenaires comme PUMA et Ray-Ban ont fourni des baskets et des lunettes de soleil arborant des motifs Ferrari fortement reconnaissables.

Pour moi, il était vital de découvrir qui étaient les icônes de Ferrari. Pour moi, Ferrari est une marque qui fait partie intégrante de la culture pop, de la musique et des arts. J’ai donc essayé de donner un sens à l’idée d’un style de vie Ferrari. Ça a toujours existé et c’est autour de ça que je voulais faire une collection contemporaine”, a expliqué Iannone. Avant de poursuivre : “Nos vêtements doivent être reconnaissables non pas pour le logo mais aussi pour leur esprit.

© Photos : Ferrari

Article Précédent

Ferrari ION F, la version sneaker de la SF90 Stradale par PUMA

Article Suivant

Ermenegildo Zegna – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

Quitter la version mobile