Etudes - Printemps-Été 2020 - Paris Fashion Week
/

Études – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

118 vues
3 minutes de lecture

Un rideau de tulles aux couleurs arc-en-ciel traverse au milieu du dernier étage d’un édifice en plein chantier au cœur de Paris, scindant la salle en deux. C’est au tour de cette œuvre réalisée par l’artiste Justin Morin que les trois créateurs d’Études, Aurélien Arbet, Jérémie Egry et José Lamali
ont présenté leur collection – premier show de la seconde journée de la PFW.

Avec un message en arrière-plan politique et dans un contexte de la politique de frontières qui montre le repli toujours croissant de nombreux pays, la collection d’Études se veut être le porte-parole d’une certaine forme d’ouverture et de partage de cultures, de savoirs, ouvrant la voie à un nouvel universalisme. Pour cela, le trio a particulièrement travaillé sur les traitements textiles et les motifs afin de donner à la collection un esthétique résolument moderne.

Des tissus paraissent vieillis et patinés, comme tachés ou rongés par l’usure du temps obtenus. Ces effets sont obtenus grâce à l’utilisation de l’eau de Javel qui provoque des motifs tie-dye qui s’apparent à du camouflage. Ils utilisent également la technique de peinture par pulvérisation et de différents lavages pour obtenir des effets visuels dont l’idée était de brouiller les frontières, de jouer sur les thèmes de l’illusion et de la diffusion.

Diffusion ou cette idée universelle de savoirs partagé, on la retrouve sur plusieurs pièces habillées de pages Wikipedia, plus exactement des pages de définition de deux mots “diffusion” et “illusion”, réalisées en collaboration avec la célèbre encyclopédie libre d’accès.

L’ouverture à l’autre est l’autre thème de la collection quand le trio invite plusieurs artistes à collaborer sur la collection. Ainsi, l’artiste canadienne Chloe Wise a imaginé plusieurs portraits colorés en fragments qui s’invitent sur une chemise ou sur un long manteau léger. La marque japonaise PORTER est à l’origine d’une ligne d’accessoires tandis que des chaussures ont été créées avec la maison Adieu. Le trio de designers a également présenté, à cette occasion, sa première collection de lunettes de quatre styles minimalistes en acier inoxydable et acétate.

© Photos : Études