Eastpak Artist Studio 2014 lutte de nouveau contre le Sida

2 minutes à lire
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaque année, la cellule créative du Eastpak Artist Studio (EAST) rassemble des artistes de différents horizons créatifs et offre à ces talents la possibilité de réinterpréter son iconique backpack, le Padded Pak’r.
Cette année, pour sa quatrième édition, Eastpak Artist Studio 2014 réunit quinze artistes et designers de premier rang, parmi lesquels se trouvent Jean Paul Gaultier, Manolo Blahnik, Christopher Shannon, Walter Van Beirendonck, Tim Coppens, Henrik Vibskov et Antoine Peters. Toutes ces créations d’exception seront vendues aux enchères le 1er décembre dont les recettes seront reversées à l’ONG « Designers Against AIDS » (DAA) qui lutte et sensibilise l’opinion publique sur le SIDA.
KRJST, Manolo Blahnik et Walter Van Beirendonck sont les premiers artistes à dévoiler leur création dont vous découvrez ci-dessous tous les détails.
Quant le sac « Montana » de KRJST, label créé par deux amies diplômées de la Cambre Justine de Moriamé et Erika Schillebeeckx, est un voyage dans le temps et de l’espace, celui de Manolo Blahnik rend hommage à son pays natal: l’Espagne. Walter Van Beirendonck, lui, a préféré donner à son sac « Monster Bag » une silhouette anthropomorphe.

Eastpak Artist Studio 2014 KRJST
Eastpak Artist Studio 2014 KRJSTEastpak Artist Studio 2014 par KRJST

PUBLICITÉ

Eastpak Artist Studio 2014 Manolo Blahnik

PUBLICITÉ

Eastpak Artist Studio 2014 Manolo BlahnikEastpak Artist Studio 2014 par Manolo Blahnik

Eastpak Artist Studio 2014 Walter Van Beirendonck
Eastpak Artist Studio 2014 Walter Van Beirendonck

PUBLICITÉ
Eastpak Artist Studio 2014 par Walter Van Beirendonck

PUBLICITÉ

D’autres créations seront dévoilées les prochaines semaines et nous y reviendrons bien évidemment pour vous.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Article Précédent

Nick Jonas se déshabille devant Yu Tsai pour Flaunt Magazine

Article Suivant

Andrés Velencoso élégant et rebelle pour GQ Portugal