/

Dolce & Gabbana courtise les dandys millennials dans sa collection Automne/Hiver 2021-2022

4 minutes à lire
Dolce & Gabbana - Automne-Hiver 2021
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

N’ayant pas pu organiser son défilé pendant la Fashion Week de Milan de janvier en raison des restrictions sanitaires, Dolce & Gabbana s’est associée avec le site de vente en ligne anglais FARFETCH pour faire défiler sa collection AH21-22, diffusée en direct sur le site de la maison, sur ses réseaux sociaux ainsi que sur celui de son partenaire (certaines pièces étant disponibles directement à l’achat en “see-now, buy-now”).

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

PUBLICITÉ

Il s’agit d’un défilé à huis clos, d’une vingtaine de minutes, filmé en temps réel au Cinema Metropol de Milan, un ancien cinéma de l’après-guerre racheté et rénové au début des années 2000.

Et comme à son habitude, la collection est riche, très riche en propositions et en looks, on y compte pas moins de 113 silhouettes.

PUBLICITÉ

Avec en arrière-plan, une bande-son de Anyone de Justin Bieber, la collection de Dolce & Gabbana s’adresse à la génération Z hyper-connectée des 15-24 ans, celle des réseaux sociaux TikTok, instagram et Twitch.

Par le passé, quand on imaginait une collection, on partait faire des recherches à Londres, New York, Shanghai ou Tokyo. Malheureusement, cette année, comme tout le monde, nous avons dû rester à la maison. Et donc on s’est inspiré de ce qui se passait sur les réseaux sociaux”, expliquait Domenico Dolce dans une vidéo diffusée en même temps que le défilé. “On l’a appelé “Together” parce qu’on aimait l’idée de travailler virtuellement avec la nouvelle génération d’hommes qui nous apprend à être complètement libre, par exemple en portant du maquillage si on le souhaite”, complétait Stefano Gabbana.
Ce n’est pas une masculinité qu’il s’agit d’ici dans la collection, mais des masculinités plurielles.

Au programme de cette collection exubérante, des imprimés léopard – un thème très récurrent chez la griffe milanaise – des jeans déchirés ou cloutés dorés, des pulls surdimensionnés à motifs géométriques, des costumes ou smokings couverts de paillettes dorées ou argentées ou en patchwork chic, des joggings confortables assortis à des sneakers, d’épaisses doudounes, des pantalons en or métallique, en tissus luisants ou en lurex de couleurs vives, le tout associé à des bijoux à foison et des sacs de multiples formes et de couleurs.

PUBLICITÉ

L’homme ou plutôt les hommes Dolce & Gabbana s’affranchissent allègrement des codes de la masculinité et les bousculent avec beaucoup d’assurance, tout en assumant sans complexe leur côté féminin. Ils aiment parfois se mettre du rouge à lèvre, colorer leurs cheveux ou porter du khôl et/ou du fard à paupières autour des yeux, et sortir avec leur sac à main.
La question du genre, chez Dolce & Gabbana, est plus fluide que jamais.

© Dolce & Gabbana


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Article Précédent

Junya Watanabe MAN – Automne/Hiver 2021-2022 – Paris Fashion Week

Article Suivant

Valentino présente sa toute première collection Haute Couture pour homme pour l’été 2021