Dix cimetières les plus curieux du monde

9 minutes à lire
Dix cimetières les plus curieux du monde

Bien qu’ils puissent paraître tristes et lugubres de prime abord, de plus en plus de voyageurs viennent découvrir les particularités des cimetières les plus curieux du monde.

Les cimetières ne sont forcément pas des endroits auxquels on pense en premier lorsqu’on voyage dans un pays. Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, les cimetières sont des lieux qui attirent de plus en plus l’attention des voyageurs, qui prennent le temps de se rendre dans les cimetières à la recherche d’histoire, de légendes et des paysages les plus curieux. Voilà une occasion de comprendre la manière dont les habitants font face et conçoivent la mort lors de nos voyages.

PUBLICITÉ

Pour tous ceux qui souhaitent découvrir des endroits insolites lors de leur voyage, notre partenaire Civitatis a préparé une liste des 10 cimetières les plus curieux du monde.

Greyfriars, le cimetière hanté à Édimbourg

Dix cimetières les plus curieux du monde - Greyfriars Edinburgh
© K. Mitch Hodge

Le cimetière écossais de Greyfriars, situé au cœur de la ville, est un lieu incontournable de toute visite paranormale dans Édimbourg. Connu pour être hanté, Greyfriars renferme de nombreuses légendes, comme celle de George Mackenzie et sa réputation d’homme assoiffé de sang ou encore celle de Bobby, un chien qui a patiemment attendu sur la tombe de son maître pendant 14 ans. Ce fidèle animal de compagnie a même inspiré le film éponyme, Bobby des Greyfriars.

PUBLICITÉ

Luarca, un cimetière avec vue sur la mer

Dix cimetières les plus curieux du monde - Luarca
© Luis A. López

La ville espagnole de Luarca présente un cimetière qui surplombe la mer Cantabrique. Voilà un mirador plus que surprenant ! Les cimetières espagnols sont généralement des endroits sombres et lugubres. Cependant, à Luarca, les tombes sont pour la plupart blanches et entourées d’herbe. Qui a dit que visiter un cimetière était effrayant ? De plus, le cimetière de Luarca abrite la tombe du prix Nobel de médecine Severo Ochoa.

Le cimetière joyeux de Sapânta en Roumanie

Dix cimetières les plus curieux du monde - Sapânta Roumanie
PUBLICITÉ

Oui, vous avez bien lu. Le village roumain de Sapanta célèbre la vie et ne pleure pas la mort. Là-bas, toutes les pierres tombales sont peintes avec des couleurs vives et on y trouve des vers écrits sur un ton humoristique, ainsi que des caricatures représentant la façon dont le défunt a vécu et est mort. Curieux, n’est-ce pas ? Ce cimetière mérite bien une petite visite lors d’un voyage en Roumanie ou en Ukraine, puisqu’il est situé à seulement huit kilomètres de la frontière entre les deux pays.

Jérusalem et son cimetière juif

Dix cimetières les plus curieux du monde - Cimetière Juif Jérusalem
© Benjamin Recinos

Situé sur le Mont des Oliviers, il est connu pour être le lieu où Jésus est allé prier avant d’être trahi, arrêté et condamné à être crucifié. Ce cimetière est le plus ancien de Jérusalem (et on dit même qu’il serait l’un des plus anciens au monde). Ouvert aux visiteurs (il a même sa propre visite guidée), vous pouvez vous promener autour de plus de 150 000 tombes et découvrir les traditions juives rendant hommage à leurs morts.

PUBLICITÉ

Le cimetière de Myles Standish, le plus ancien des États-Unis

Dix cimetières les plus curieux du monde - Myles Standish

La liste des 10 cimetières les plus curieux du monde ne pouvait pas faire l’impasse sur le plus ancien cimetière des États-Unis. Utilisé depuis 1638, le Myles Standish Burial Ground peut se vanter d’avoir donné le repos éternel à de nombreux pèlerins venus en Amérique à bord du Myflower. Il porte également le nom du célèbre chef militaire de la colonie de Plymouth, une ode à l’histoire coloniale américaine.

L’illustre cimetière du Père Lachaise

Dix cimetières les plus curieux du monde - Cimetière du Père Lachaise
PUBLICITÉ

Edith Piaf, Oscar Wilde, Amedeo Modigliani, Jim Morrison, Molière ou Frédéric Chopin… Qu’ont en commun tous ces illustres personnages ? C’est bien cela ! Être enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris. Considéré comme l’un des cimetières les plus visités au monde, ce complexe funéraire parisien de 44 hectares à l’aspect gothique et mystérieux est sans aucun doute un incontournable dans notre liste des cimetières les plus curieux du monde. De plus, la quantité d’histoires et légendes qui plane dans ses allées vous laissera sans voix.

Le cimetière de Recoleta de Buenos Aires

Dix cimetières les plus curieux du monde - Recoleta Buenos Aires
© Camila Ferrari

Un musée en plein air. C’est ainsi que l’on peut définir le cimetière de Recoleta, le plus célèbre de Buenos Aires. Rempli d’histoires, pour le moins insolites, ce cimetière compte également plus de 90 tombes déclarées Monument historique national. On y trouve aussi un nombre important de personnages célèbres de l’histoire argentine qui s’y reposent, comme Eva Perón, Federico Leloir ou Rufina Cambaceres. Que diriez-vous d’une visite du cimetière de Recoleta en français ?

Le plus petit cimetière de France… et du monde

Dix cimetières les plus curieux du monde - James Gerald Marshall Cahagnes

Qui aurait dit que le plus petit cimetière au monde allait se trouver en France… Situé dans le Calvados, près de Cahagnes, ce cimetière militaire n’abrite qu’une seule tombe mais attire pourtant quelques locaux et touristes qui viennent s’y recueillir. Qui peut bien reposer dans ce si petit cimetière, penserez-vous ? Il s’agit du lieutenant James Gerald Marshall, tué par une balle allemande la veille de la libération du village, en juillet 1944. C’est le père du jeune homme qui décida de racheter la parcelle de terre où son fils était tombé. Il n’est alors pas rare d’entendre parler la langue de Shakespeare sur ce petit bout de terre du Nord de la France, au pied de “la tombe de l’Anglais”.

Le cimetière vide du Finisterre

Si vous faites partie de ceux qui ont peur de se promener parmi les morts, le cimetière du bout du monde dans le Finisterre est fait pour vous. Il est vide. Personne n’y est enterré. C’est véridique, ce cimetière a été construit par César Portela sur le Monte do Cabo et n’a jamais été utilisé en raison de problèmes politiques et bureaucratiques mais aussi pour des questions de coutumes et de superstitions des marins galiciens. Surprenant, n’est-ce pas ?

Staglieno, le cimetière de Gênes

Dix cimetières les plus curieux du monde - Staglieno Gênes
PUBLICITÉ

Si l’on devait trouver un contraire au joyeux cimetière de Sapânta, le cimetière de Staglieno à Gênes est sans aucun doute son opposé. Ce complexe monumental exprime parfaitement les sentiments de douleur, de regrets et de perte au travers de sculptures qui décorent les tombes. Situé sur une colline, il abrite certaines des statues d’anges les plus déchirantes que l’on puisse contempler.


Article Précédent

Jil Sander et Arc’teryx signent une capsule mountainwear en commun

Article Suivant

Snoppy et les Peanuts s’invitent sur les montres Swatch !