Diptyque Collection Hiver 2017

Diptyque, Sa collection d’hiver 2017 dédiée aux animaux légendaires

dans LIFESTYLE par

Les mois de fin d’année sont toujours propices pour Diptyque de dévoiler sa collection de senteurs d’hiver qui, cette année, sont placées sous le signe de constellations et d’animaux légendaires.
La marque du 34 boulevard Saint Germain a fait appel, cette saison, à l’artiste Philippe Baudelocque qui avait imaginé trois animaux mythologiques : un Phénix, un Dragon, une Licorne, chacun ornant une bougie au nom teinté de poésie sensorielle.

Diptyque Collection Hiver 2017 - La Licorne
Forêt Givrée met à l’honneur la licorne, animal fantastique qui possède plusieurs symbolismes selon les traditions et civilisations. Cependant, on retient surtout son allégorie de la pureté, de la chasteté ou de l’expérience du divin.
Ici, la créature légendaire est associée à la couleur verte qui évoque les forêts enchantées et les senteurs vivifiantes des majestueux conifères. Aiguilles de sapin, bois d’Hinoki avec ses notes de résines et menthe se mêlent intimement pour composer les arômes recherchés des vastes forêts givrées.

Diptyque Collection Hiver 2017 - Le Dragon
Deuxième bougie, Feu d’Agrumes, est dédiée à la magnificence du dragon. Animal mythique, le dragon symbolise le pouvoir suprême et l’énergie de vie par excellence. L’or, le rouge et le noir se combinent ici pour rappeler sa puissance. Mi oiseau, mi serpent, animal du ciel comme de la terre, pour cette créature fantastique, Diptyque imagine un parfum boisé adouci par le crépitement d’une écorce d’orange jetée au feu. Ainsi, orange sanguine, bois fumé, cade et clous de girofles se sont associés pour donner naissance à un effluve unique, à la fois chaud et vibrant, souligné par la légèreté acidulée des fruits orangés.

Diptyque Collection Hiver 2017 - Le Phénix
Troisième et dernière bougie au nom bien évocateur: Larmes d’Encens est dédicacée à l’énigmatique phénix, oiseau mythique dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Doué d’une grande longévité et caractérisé par son pouvoir de renaître après s’être consumé dans les flammes, l’oiseau légendaire est ici associé au bleu, couleur de l’immortalité. Lorsqu’il atteint cinq cents ans, le Phénix se construit un nid qu’il garnit de feuilles de Lauriers, de brins de Nard doux, de morceaux de Cannelle et de Myrrhe nous dit Ovide dans ses Métamorphoses.
C’est au milieu de ces arômes suaves et subtiles qu’il achève sa vie. Ses ailes s’enflamment et lorsque la combustion prend fin, un nouveau Phénix jaillit des cendres encore chaudes et odorantes. Le Phénix ne vit ni de fruits ni d’herbes, mais se nourrit de résine d’Encens, joliment comparée par les poètes à des larmes, donnant ainsi à la bougie son nom, Larmes d’Encens.

Les trois bougies sont disponibles en édition limitée à 60€ chacune (190g) ou en coffret de trois bougies à 176€.
www.diptyque.fr

Tags: