Dior Men Automne-Hiver 2019 - Paris Fashion Week

Dior Men – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

in DÉFILÉS/Paris

Enfermée dans son rythme effréné, la mode a parfois besoin de petites pauses, aussi éphémères soient-elles ! Et le deuxième défilé homme parisien de Kim Jones pour la maison Dior – la ligne Dior Homme a été rebaptisée à son arrivée en Dior Men – est ce moment de grâce, une sorte de répit, l’occasion de bien observer la nouvelle définition de l’élégance masculine du créateur britannique pour la maison de luxe française de l’Avenue Montaigne.
Une longue piste mobile a été érigée sous une immense tente noire rectangulaire posée sur le Champ de mars, en plein cœur de Paris. Sur cette piste mouvante, les mannequins sont restés immobiles, transportés d’un bout à l’autre. Un format surprenant entre défilé et présentation et les modèles, tels des statues dans un salon de couture. Couture, voilà le mot est lâché.
Pour moi, le costume et la veste sont les éléments clés de Dior”, a déclaré Kim Jones à l’AFP. C’est une nouvelle masculinité que propose le créateur, qui s’exprime dans cette allure au premier abord classique, mais revisitée avec beaucoup d’aplomb et de modernité.
Le nouveau tailoring masculin de Kim Jones joue avec du drapé, des matières précieuses de la haute couture et des détails qui sont empruntés du vestiaire féminin. Une longue écharpe s’enroule autour d’un costume, quand elle ne devient pas ceinture. Les vestes et pantalons sont coupés près du corps et les pantalons se portent rentrés dans une sorte de guêtre. Des pans de satin s’insèrent dans des vestes, sortent de l’intérieur d’un manteau et s’enroule autour du corps comme si la doublure était exposée. De la fourrure, aux motifs animaliers, utilisée ici pour des manches d’un blouson en cuir, là pour confectionner de t-shirts ou de manteaux. Kim Jones fait aussi de nombreux clins-d’œil à Paris, sa ville de cœur, notamment avec le portrait de Mona Lisa revisité sur un chandail, un blouson d’aviateur, à côté des dessins de Raymond Pettibon, une figure culte de la scène punk rock sud-californienne de la fin des années 70 au début des années 80.
Nombreux sont également références à Monsieur, comme ces omniprésents motifs félins très chers à Christian Dior ou des bijoux et accessoires inspirés des archives de la Maison, conçus cette fois encore par la créatrice coréenne Yoon Ahn, fondatrice de la marque Ambush et en charge de la création des bijoux Dior Men.