Cottweiler - Automne-Hiver 2019-2020 - London Fashion Week Men's

COTTWEILER – Automne/Hiver 2019 – London Fashion Week Men’s

in DÉFILÉS/Londres

Les créateurs se servent souvent de leurs collections pour exprimer leur engagement et leur combat pour une cause ou une idéologie. C’est le cas du duo Ben Cottrell et Matthew Dainty de la maison Cottweiler qui, au moyen de leur collection Automne/Hiver 2019, appelée “The Lost Art of Cruising” (L’art perdu de la drague), ont déploré le déclin de l’interaction directe entre les humains, notamment dans les lieux publics comme les parcs, provoquée par l’omniprésence des réseaux sociaux et des sites de rencontres.
Comment cela s’est-elle traduite en concret ? Par une gamme de survêtements intelligents, de vêtements d’extérieur techniques et de protections imperméables. Ils utilisent beaucoup de références sportives comme celles du cricket, du golf, du tennis et du running pour évoquer les activités de plein air – dans ce contexte plutôt “coquines”. Ici, des chaussettes Reebok avec des bandes réfléchissantes à l’arrière et là, des pantalons de survêt en peau de mouton mérinos ou encore, des logos des firmes Audi, Mercedes, Lotus apposés sur des casquettes et t-shirts pour évoquer des voitures garées anonymement dans la pénombre des parcs ou à la lisière des forêts.
La marque a, à cette occasion, présenté une capsule de dix pièces d’imperméables, confectionnées en collaboration avec le spécialiste italien de outerwear Allegri. Inspirées par le cultissime long-métrage Le Grand Bleu de Luc Besson, sorti en 1988, les pièces dont quelques unes dans un magnifique bleu d’Yves Klein ont une construction similaire à celle des combinaisons de plongée.