/

COMME des GARÇONS Homme Plus – Printemps/Été 2023 – Paris Fashion Week

1 minute de lecture
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2023

Les bouffons de la cour du Moyen Âge n’étaient pas seulement impliqués dans la guérison. Souvent, ils seraient de proches conseillers du roi. Venant d’un monde différent avec des façons de penser originales, ils auraient le droit de s’exprimer librement et de donner des idées et des conseils honnêtes. J’imaginais que ces bouffons avaient probablement l’esprit punk”, s’est exprimée Rei Kawakubo.

Le ton est donné chez COMME des GARÇONS Homme Plus où la créatrice non-conformiste japonaise de la mode remonte, des siècles plus tôt, à la tradition des bouffons de cour médiévaux.

PUBLICITÉ

Visage demi masqué par un masque de clown, de personnages effrayants ou de museau animal, les modèles avancent sur les sons grinçants d’une bande originale de film d’horreur, vêtus de créations bien Comme des Garçons.

Des pantalons rayés et aux imprimés arlequins loufoques, des redingotes avec le bas gonflé et froissé, des chemises à carreaux munies de cerceaux – les cerceaux sont un pilier chez Kawakubo – insérés dans le bas faisant gonfler le volume – la même construction est appliquée sur des shorts, des leggings à rayures déclinés dans de multiples couleurs… Derrière toutes ces créations extravagantes, d’un brin burlesque, et ces couleurs vibrantes, se cache-t-il d’un message plus sinistre ? Alors que le monde s’enfonce dans des crises interminables, on continue à se divertir, à avancer dans un semblant d’insouciance, et la mode serait-elle probablement un excellent moyen pour dénoncer ces absurdités ? À chacun sa réponse !

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

© COMME des GARÇONS Homme Plus


PUBLICITÉ