Chaplin, Peter Pan et bien d’autres rejoignent Mickey Mouse dans le domaine public en 2024

Le jour de l'An débloque un trésor ! Le Public Domain Day 2024 donne accès à des films classiques, à des personnages emblématiques et à des airs intemporels. De "Steamboat Willie" aux joyaux littéraires, préparez-vous à un festin créatif - que les restrictions de droits d'auteur disparaissent !
2 janvier 2024
3 minutes de lecture
Chaplin, Peter Pan et bien d'autres rejoignent Mickey Mouse dans le domaine public en 2024
© United Artists
PUBLICITÉ

Le jour de l’an n’est pas seulement l’occasion de faire pétiller les bulles et de prendre des résolutions. Pour les amateurs de culture et les créatifs, c’est aussi le jour du domaine public : un trésor d’œuvres libres de droits s’ouvre à nous, nous donnant accès à des joyaux cinématographiques, des classiques littéraires, des merveilles musicales et des merveilles artistiques.

Cette année, la principale vedette n’est pas une résolution, mais une révolution : Mickey Mouse, du moins la version OG Steamboat Willie, est enfin entré dans le domaine public, un moment attendu depuis des années. Mais Mickey n’est pas la seule star de 1928 à se débarrasser de ses droits d’auteur. Pensez à Charlie Chaplin virevoltant dans Le cirque, à Buster Keaton prenant des photos dans Le caméraman et à La passion de Jeanne d’Arc de Carl Dreyer, d’une beauté envoûtante.

PUBLICITÉ

Que les amoureux de la littérature se réjouissent ! Les œuvres puissantes de W.E.B. DuBois, le scandaleux L’amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence et le chef-d’œuvre d’Erich Maria Remarque À l’Ouest, rien de nouveau, déchiré par la guerre, sont tous libres d’être revisités et réimaginés. Et pour ceux qui aiment les airs avec une touche d’histoire, les mélodies pleines d’âme de Bessie Smith, les rimes pleines d’esprit de Cole Porter, les jingles comiques des Marx Brothers et même la version allemande de Mack the Knife de Bertolt Brecht sont désormais de la partie.

Mais ce n’est pas tout ! Les plaisanteries acerbes de la pièce de 1928 The Front Page (immortalisée dans des films comme His Girl Friday), Le mystère du train bleu d’Agatha Christie et l’air de spectacle toujours populaire (osons dire surjoué ?) Makin’ Whoopee de Walter Donaldson font tous partie de la fête du domaine public. Et pour les fans de Batman, le film de 1928 L’homme qui rit, qui a inspiré le sourire inquiétant du Joker, a également rejoint le club des œuvres libres de droits (le Joker OG lui-même, cependant, ne tombera pas dans le domaine public avant 2035).

PUBLICITÉ

Sur le même sujet : « Steamboat Willie », l’aventure la plus ancienne de Mickey Mouse, sera transférée dans le domaine public en 2024

Vous souvenez-vous de Winnie l’ourson de A.A. Milne qui est tombé dans le domaine public en 2022 et du film d’horreur qui s’en est suivi ? Eh bien, préparez-vous à ce que Tigrou se joigne à la fête, puisque House at Pooh Corner entre dans la zone d’accès libre cette année. De même, Peter Pan de J.M. Barrie, dont les droits d’auteur ont été déposés pour la première fois en 1928, appartient désormais au domaine public (même si la version bien-aimée de Disney reste fermement verrouillée).

Alors, comment pouvez-vous utiliser Steamboat Willie dans vos propres projets créatifs ? Il y a quelques règles à respecter. Tout d’abord, votre Mickey 1.0 ne doit pas prétendre être un ami de Disney ni le représenter de quelque manière que ce soit. De plus, son apparence plus évoluée est toujours protégée par une marque déposée, alors n’y touchez pas.

Depuis ses débuts dans Steamboat Willie, Mickey est synonyme d’histoires, d’expériences et de produits authentiques de Disney”, a déclaré un porte-parole de Disney avant la Journée du domaine public. “Cela ne changera pas à l’expiration des droits d’auteur”.

La bonne nouvelle pour Disney, c’est que les Mickeys modernes ne sont pas concernés par ce changement, et qu’il restera leur ambassadeur mondial à travers les films, les parcs à thème et les produits dérivés. Mais dans 12 ans, lorsque la version Fantasia de Mickey – le modèle de l’icône moderne – entrera dans le domaine public, les choses risquent de se gâter.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

Comme l’explique Jennifer Jenkins, directrice du Centre d’étude du domaine public de Duke, “Mickey incarne les deux faces de la médaille du droit d’auteur. Il est le symbole de l’extension et de l’érosion, une ironie ambulante. L’année où ses droits d’auteur expirent enfin est symbolique. Le triangle amoureux entre Mickey, Disney et le domaine public est sur le point de prendre une tournure fascinante”.

C’est ironique, n’est-ce pas ? En 1990, Disney, aux côtés de Sonny Bono, a fait pression en faveur de la “loi sur la protection de Mickey Mouse”, qui prolongeait la durée des droits d’auteur. Ils ont esquivé le domaine public en 1984, en 2004 et à nouveau en 2004 avant que la prolongation de 20 ans n’entre en vigueur. Mais aujourd’hui, l’attente est terminée.

Alors, levez votre verre (ou votre tasse de thé, si vous vous prenez pour Pooh) à la Journée du domaine public 2024. C’est l’occasion de célébrer la liberté de création, de redécouvrir des classiques oubliés et peut-être même de créer votre propre chef-d’œuvre de Steamboat Willie. N’oubliez pas qu’un grand pouvoir libre de droits d’auteur s’accompagne d’une grande responsabilité. Utilisez-le à bon escient !

PUBLICITÉ
AllerEn Haut