Changement de saison : les secrets d’une dermatologue pour garder sa peau hydratée à l’automne

13 minutes à lire
Changement de saison - Peau

S’il est bien connu qu’à chaque saison il faut adapter sa routine de soins, en automne les rayonnements UV sont plus faibles et la peau moins agressée par le soleil, ne vieillit plus aussi rapidement. En revanche, la différence de température entre un air intérieur sec à cause du chauffage et l’air froid de l’extérieur a tendance à sensibiliser la peau qui perd en élasticité et en tonus. Elle tiraille, démange, des gerçures apparaissent et peuvent évoluer en fissures et causer des saignements. De plus, le manque d’ensoleillement couplé à un rythme de vie plus chargé favorise la fatigue ce qui fait ressortir toutes les imperfections.
Voici ce que conseillent les dermatologues pour garder une peau hydratée à l’automne et la préparer aussi au mieux à affronter l’hiver.

Pourquoi l’écart de température favorise-t-il l’assèchement de la peau ?

À cause des températures bien plus fraîches en automne, les vaisseaux sanguins rétrécissent et nuisent à une bonne circulation sanguine. L’approvisionnement en nutriments devient moins fluide et la peau n’a plus l’apport nécessaire pour se régénérer correctement. De plus, les glandes sébacées, particulièrement abondantes dans la région du visage, réduisent leur production favorisant ainsi la sécheresse cutanée. C’est d’ailleurs pour cette même raison que les cheveux apparaissent plus secs et que l’automne signe parfois le retour des pellicules.

PUBLICITÉ

Aussi, il faut savoir que les cellules présentes dans la couche cornée (la couche la plus superficielle de l’épiderme) qui représentent une barrière protectrice contre les agressions extérieures ont plus de difficulté à jouer leur rôle lorsque le mercure descend en dessous de 8 °C. Or, en automne, les matinées peuvent être assez fraîches.
Inutile d’attendre réellement que la sensation d’inconfort s’installe. Prendre soin de sa peau, c’est aussi savoir anticiper !

Changement de saison - Peau

L’hydratation, un allié de taille pour la peau

Une bonne hydratation est loin d’être la réponse à tous les problèmes. En revanche, elle peut s’avérer efficace pour favoriser la régénération du tissu cellulaire. Si la teneur en eau diffère selon les couches de la peau, elle en contient tout de même entre 67 et 73 %. Un apport quotidien suffisant permet notamment de renforcer le film hydrolipidique de la peau et ainsi mieux la protéger des facteurs exogènes. S’il a bien une règle d’or à respecter pour avoir une belle peau en hiver, c’est de boire suffisamment d’eau.

PUBLICITÉ

Pensez aux thés et tisanes qui peuvent également vous aider à atteindre vos objectifs journaliers. La santé de votre peau, passe aussi par ce qu’il y a dans l’assiette. Une alimentation enrichie en acides gras essentiels, en vitamine et minéraux et en fibres peut compenser les conséquences du rétrécissement des vaisseaux sanguins.

Changement de saison - Peau

En automne, l’une des zones les plus exposées reste le visage. Outre des masques réguliers notamment à l’argile, détoxifiante et reminéralisant et un peeling doux, la peau doit être nourrie en profondeur. Appliquez aussi bien des crèmes de jour que des crèmes de nuit en veillant à ne pas choisir une formule trop différente de celle que vous avez l’habitude d’utiliser.

La peau est très réceptive aux changements soudains, il vaut donc mieux y aller en palier, en optant progressivement pour un soin de plus en plus riche. Si les baumes ou les crèmes riches ne vous donnent pas satisfaction, c’est certainement qu’ils ne conviennent pas à votre type de peau, c’est pourquoi il est vital de connaître le sien pour au mieux adapter sa routine.

PUBLICITÉ

Prendre soin de son visage selon le type de peau

Si vous avez un doute ou que tout simplement vous ne connaissez pas votre type de peau, vous pouvez tenter une technique maison qui consiste, après avoir nettoyé son visage, d’appliquer du papier de soie. Pour ce faire, attendez environ une demi-heure après votre toilette et découpez deux bandes larges de papier. Appliquez la première verticalement du menton jusqu’au front et la seconde sur l’une de vos faces de la joue jusqu’à la tempe. Laissez poser deux à trois minutes et observez le résultat.

S’il n’y a aucune trace de sébum visible, c’est que votre peau est très certainement «sèche». Il vous faudra donc mettre l’accent sur des lotions réparatrices, et des formules contenant du beurre de karité, de l’huile d’argan ou tout autre composant hautement nourrissant, pour compenser l’acidité du pH de votre peau.

Si vous constatez des traces légères, votre peau est «normale». La bonne nouvelle c’est que vous êtes moins sujet aux petits désagréments de l’automne. Une simple crème fluide fera l’affaire.

Changement de saison - Peau
PUBLICITÉ

Si l’une des deux bandes présente des traces importantes et pas l’autre, votre peau est «mixte» mais si les deux bandes présentent toutes les deux des traces importantes, c’est que votre peau est «grasse». Contrairement aux idées préconçues, il ne faut pas faire l’impasse sur les produits hydratants, mais privilégier les crèmes matifiantes, au pH bas. Des lotions trop agressives n’auraient comme effet que d’aggraver les imperfections et la surproduction de sébum. Gardez toutefois qu’un dérèglement hormonal passager ou une maladie peuvent fausser ce test de fortune, seul un dermatologue peut déterminer avec précision votre type de peau.

Ne pas oublier la santé de ses lèvres

Les lèvres sont réputées être une zone particulièrement sensible du visage, en proie au froid et aux agressions extérieures. Des gerçures peuvent apparaître même en automne et même si votre hygiène de vie est plutôt saine. Déjà, l’une des premières mauvaises habitudes à perdre et d’arrêter d’humidifier vos lèvres avec votre salive, lorsque vous sentez qu’elles sont sèches. La salive contient des enzymes bien trop agressives pour la peau des lèvres. La seconde est d’éviter de mettre les doigts, pleins de microbes, dans la bouche. Cela peut favoriser l’apparition d’infections, surtout si vos lèvres sont fendillées.

Changement de saison - Peau

Si vous avez l’habitude d’appliquer du baume à lèvres et que les effets escomptés ne sont pas au rendez-vous, c’est sûrement parce que le produit que vous utilisez est trop agressif. L’acide salicylique, par exemple, favorise l’élimination des peaux mortes, mais à tendance à trop irriter les lèvres, ainsi que le menthol, réputé pour ses vertus apaisantes, qui est à éviter pour les mêmes raisons. Il vaut mieux favoriser les baumes à lèvres naturels, sans trop d’ingrédients et sans parfum – irritant lui aussi. Du beurre de karité, mélangé à de la cire d’abeille, peut faire un excellent remède maison et même être posé durant toute une nuit pour nourrir en profondeur vos lèvres.

Les mains et les pieds, les grands oubliés

La plante des pieds et la paume de la main ne possèdent pas de glandes sébacées. Ces régions du corps sont donc plus vulnérables à la chute des températures et méritent tout autant que l’on en prenne le plus grand soin. Des talons fendillés ou de la corne, en plus d’être inesthétiques, peuvent causer des douleurs. Pour en venir à bout, il faut tout d’abord ramollir la peau des pieds. Pour ce faire, il suffit de plonger vos pieds dans une eau chaude.

Changement de saison - Peau

Pensez également à faire un gommage exfoliant pour faciliter la pénétration des produits avant d’appliquer votre crème ou le masque hydratant. Pensez également aux chaussettes de soin imprégnées dont l’usage est parfois plus simple. Si une pierre ponce peut favoriser l’élimination des peaux mortes, attention à l’utiliser avec parcimonie, tout comme les râpes à pied électriques qui, si on insiste un peu trop, ont tendance à retirer la peau même saine.

Pour le soin des mains, privilégiez un séchage naturel avec une serviette au sèche-mains électrique, et ne faites pas l’impasse sur l’hydratation. Une simple crème enrichie en actifs cicatrisants reste efficace pour soigner les crevasses et protéger les mains des agressions extérieures. Si vous avez les mains vraiment sèches, vous pouvez faire des masques une à deux fois par mois et laisser poser toute la nuit en mettant des gants en coton. Grâce à l’effet de chaleur, le produit pénètre plus facilement et nourrit profondément les mains et les ongles. Et lorsque vous vous lavez les mains, évitez à tout prix l’eau chaude et trop froide, une habitude qui les abîme.


Article Précédent

Duran Duran sort son 15e album studio « Future Past »

Article Suivant

ASICS World Ekiden 2021, pour une meilleure santé mentale à travers de la pratique sportive