Carhartt WIP révère de nouveau le culte de crâne de mastermind JAPAN

1 minute de lecture
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN

Collaborateurs de longue date, Carhartt WIP et mastermind JAPAN, le label du créateur japonais Masaaki Homma, se sont de nouveau retrouvés autour d’une nouvelle collection capsule.

Cette nouvelle capsule ne diffère pas beaucoup de celles qui la précèdent, pour ce qui est de l’esthétique. En effet, les deux partenaires ont de nouveau mis l’accent sur le culte du crâne de mastermind JAPAN et sur une palette sombre signature du label japonais.

La capsule de huit pièces, revisitant les styles emblématiques de Carhartt WIP avec la palette entièrement noire de mastermind JAPAN et le motif de crâne signature de la marque – des accents argentés viennent apporter du relief et du contraste. Ainsi, le motif de crâne apparaît sur toutes les pièces, soit en imprimé réfléchissant sur la veste MMJ Coach, soit sous la forme de broderies argentées sur des articles tels que le pantalon de jogging Double Knee. D’autres articles font également partie de la collection, tels les t-shirts, une salopette, une coupe-vent, un sweat à capuche ainsi qu’une pochette en molleton.

PUBLICITÉ

Ces contenus peuvent également vous intéresser :

SUICOKE fait appel à Carhartt WIP pour retravailler la MOTO et la DEPA
Carhartt WIP et Converse célèbrent leurs racines communes avec le skateboard
Carhartt WIP habille les Converse Chuck 70 de son nouvel imprimé «Hinterland»

PUBLICITÉ
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN
Carhartt WIP x MASTERMIND JAPAN

La capsule Carhartt WIP x mastermind JAPAN est déjà disponible en Asie et aux Etats-Unis. Elle débarquera en Europe seulement dès le 19 novembre. La collection sera vendue dans certains magasins Carhartt WIP, ainsi que dans la boutique mastermind TOKYO.

PUBLICITÉ

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais.


PUBLICITÉ