MODE

Burberry nomme Jonathan Akeroyd, l’actuel patron de Versace, au poste de directeur général

4 minutes à lire
Jonathan Akeroyd x Burberry
Jonathan Akeroyd à gauche de la photo

Quelques mois après l’annonce du départ de Marco Gobbetti – qui rejoindra bientôt la maison Ferragamo -, la vénérable maison de couture britannique Burberry annonce la nomination de Jonathan Akeroyd en tant que PDG et Directeur exécutif.

Retour au bercail annoncé pour le britannique qui quittera Milan où il est l’actuel patron de la maison milanaise Versace. Sa prise de fonction sera effective à partir du 1er avril 2022. Cette nomination, qui a d’ailleurs surpris l’industrie, met fin à des mois d’incertitude au sein du groupe Burberry qui cherchait un remplaçant à Gobbetti depuis juin.

Cependant, la période de transition relativement longue signifie qu’il faudra du temps à Akeroyd pour apposer sa marque sur Burberry.
Le calendrier de sa date de début suggère que Burberry ne présentera probablement pas sa nouvelle stratégie avant le troisième trimestre de 2022 au plus tôt, retardant ainsi encore plus son redressement”, ont déclaré les analystes d’UBS dans une note.

Les marchés boursiers ont accueilli cette nomination avec beaucoup d’optimisme puisque l’action de Burberry, en baisse depuis plusieurs mois, a clôturé en hausse de 2,3% à 18,73 livres mercredi.

Je suis impatient de retourner à Londres où j’ai commencé ma carrière dans l’industrie du luxe et où je vais rejoindre une équipe talentueuse avec des plans ambitieux pour l’avenir et une plateforme solide pour accélérer la croissance”, a déclaré Jonathan Akeroyd dans un communiqué.

Jonathan est un leader expérimenté avec une solide expérience dans la création de marques mondiales de mode de luxe et dans la conduite d’une croissance rentable”, s’est exprimé quant à lui Gerry Murphy, président de Burberry.

Le cadre de 54 ans a de solides antécédents chez ses employeurs actuels – Versace – et précédents – Alexander McQueen et Harrods – et des relations étroites avec des collègues passés et présents, dont la directrice créative de McQueen, Sarah Burton, et Donatella Versace.

Akeroyd a accéléré la croissance au cours de ses cinq années chez Versace et a supervisé la vente, en 2018, de la maison, connue pour son style opulent et ostentatoire, au groupe américain Michael Kors, désormais connu sous le nom de Capri Holdings.
Les revenus de Versace ont rebondi au cours du dernier trimestre publié, avec un chiffre d’affaires de 240 millions de dollars en hausse de 158% sur un an et un retour aux bénéfices après l’impact du COVID-19 surgi un an plus tôt.

Avant de rejoindre Versace, Akeroyd a dirigé avec succès, de 2004 à 2016, la relance de la marque de luxe britannique Alexander McQueen, qui fait partie du portefeuille du géant français du luxe Kering.
Selon Burberry, Jonathan Akeroyd gagnera un salaire annuel de 1,1 million de livres (1,3 millions d’euros), avec une allocation annuelle de prestations en espèces de 50 000 livres (59 000 euros). Il sera également éligible à un bonus cible compris entre 100 % et 200 % de son salaire, et à une attribution du plan d’action Burberry s’élevant à 162,5 % de son salaire.
Il recevra aussi des récompenses en espèces et en actions pour compenser les incitations de la société Capri Holdings, cotée en bourse, qu’il renoncera en rejoignant Burberry. La valeur globale de ces récompenses est d’environ 6 millions de livres (plus de 7,1 millions d’euros).

Article Précédent

Faire un snap est désormais encore plus rapide sur Pixel 6 de Google avec « Quick Tap to Snap »

Article Suivant

La Jordan Zion 1 reçoit l’explosif coloris « Hyper Jade »

Quitter la version mobile