Berluti - Printemps-Été 2020 - Paris Fashion Week

Berluti – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

dans DÉFILÉS/Paris

Berluti est avant tout une maison parisienne de souliers et de mode pour hommes. Kris Van Assche, à son arrivée à la direction artistique de la griffe en mars 2018, entend bouleverser l’esthétique de la vénérable maison française, tout en bien entendu respectant son ADN et de son patrimoine de grand chausseur de luxe français. L’une des grandes nouveautés qu’il a apportées depuis sa nomination est la présence des femmes dans les collections de Berluti dont on se souvient d’une demi-douzaine de looks féminins qui ont pris part au défilé homme en janvier dernier. Il ne s’agit pas à proprement parler, selon la marque, d’une collection féminine à part entière. Cette présence de femmes, dans les collections mais aussi dans les campagnes publicitaires, sert avant tout à mettre en valeur les hommes, à définir l’homme Berluti. Définir quoi ? La sensualité de l’homme Berluti ! Une sensualité qui a ici été mise en valeur cette saison par le retour de huit looks féminins, conduits par les deux tops Natasha Poly et Gigi Hadid, dans la collection PE2020 dévoilée dans la serre de l’Orangerie du jardin du Luxembourg.

Une sensualité qui s’exprime dans l’exploration et la capacité du belge à redéfinir à sa façon les attributs de griffe parisienne. Maîtrisant parfaitement le langage des couleurs, il émerveille avec un costume en orange corail, doublé de noir, porté avec une chemise à l’imprimé floral plein de poésie. Le look est précédé d’un ensemble composé d’un costume classique à veste croisée en magenta, associé à un magnifique manteau de couleur violet. D’autres se suivent dans une explosion de couleurs de bleu tiffany, de bleu Klein, de jaune safran, d’orange brûlée, de marron, de gris, de pourpre impérial…, teintes magnifiques qui rendent l’homme Berluti plus sexy et font de lui un grand séducteur.

Il poursuit son exploration du patrimoine de la société, en reprenant le motif calligraphie qu’il applique avec élégance sur la doublure d’un long et sensuel manteau sans manches, sur un polo gris, sur une chemise blanche, entremêlant à l’imprimé floral, mais aussi sur les accessoires et les blousons d’aviateur. Il fait de jolis clins-d’oeil à l’héritage de la maison, en se réappropriant la célèbre patine qui, appliquée sur des costumes et blousons en cuir, captive le regard et renvoie la lumière. Il revisite les fameuses chaussures Alessandro de Berluti avec des touches d’orange, de bleu cyan, de blanc et de bleu Klein (sur la semelle et sur l’embout).

L’ex DA de Dior Homme joue aussi sur la partition de contrastes, en faisant côtoyer des pièces couture et des silhouettes motard pour évoquer l’interaction complémentaire des valeurs du patrimoine et un sens de la mode qu’il affectionne particulièrement.

© Photos : Berluti

Derniers Articles Par DÉFILÉS

Aller En Haut