Beats By Dre parle de la tension et du stress des stars du football dans sa nouvelle campagne « Defy the Noise »

2 minutes à lire
Beats - Defy the Noise Campaign

Beats by Dre lance une nouvelle campagne qui met en lumière la pression, les critiques et les attentes auxquelles les athlètes professionnels, ici en l’occurrence les plus grands joueurs de football, sont confrontés en dehors du terrain.

PUBLICITÉ

Produite par l’agence créative Uncommon et intitulée “Defy the Noise”, la nouvelle campagne de Beats dont le lancement coïncide avec le top départ de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 suit l’anglais Bukayo Saka, l’Allemand Serge Gnabry, le Français Kingsley Coman et le Japonais Ritsu Doan alors qu’ils détaillent les difficultés d’être un athlète professionnel au quotidien.

PUBLICITÉ

Les athlètes sont confrontés à plus de bruit que jamais”, déclare Beats. “Pression, blessures, abus en ligne, doutes…, les meilleurs joueurs du monde ont tous surmonté l’adversité pour atteindre le sommet de leur art.

Outre les critiques, les athlètes professionnels essuient au quotidien des injures racistes, des commentaires haineux et des harcèlements et ils ont dû apprendre à se taire et à défier les “bruits” durs émis sur les réseaux sociaux.

PUBLICITÉ

Ces contenus peuvent également vous intéresser :

Beats et Kim Kardashian lancent trois couleurs chair des Beats Fit Pro
Signés d’AMBUSH, voici les tout premiers écouteurs phosphorescents de Beats
Les Beats Powerbeats Pro se parent de nouvelles robes printanières

L’année dernière, Bukayo Saka, Marcus Rashford et Jadon Sancho ont été victimes d’injures raciales en ligne après avoir manqué des pénalités lors de la finale de l’Euro 2020 contre l’Italie, que l’Angleterre a ensuite perdue.

Dans ce clip de 90 secondes, Gnabry parle des critiques prononcées à son encontre disant qu’il se soucie plus de son apparence que du football, tandis que Coman a été jugé dans le passé pour avoir raté la victoire de la France en Coupe du monde en 2018 en raison d’une blessure grave. Saka parle d’être l’objet de haine en ligne et Doan de l’énorme pression ressentie devant le jugement négatif prononcé sur la performance de son équipe.

Le film sert également de première au nouveau single du rappeur britannique Slowthai “I know nothing”, avec des paroles puissantes qui abordent les maux des médias sociaux et comment ils “déforment notre perception de la réalité”.

“I know nothing”est un combat contre ces personnes qui sont si promptes à rejeter la faute sur la jeune génération”, a déclaré Slowthai dans un communiqué. “Dans un monde plein de désinformation et de jugement, cela ne fait que révéler les véritables intentions de la vie misérable des gens, car ils sont si prompts à prendre le train en marche et à applaudir ou à signaler les échecs ou les vulnérabilités des autres”.

D’autres athlètes professionnels font également leur apparition dans la campagne, tels le journaliste italien Fabrizio Romano, l’entraîneur de football Joe Cole, l’ancien athlète Ledley King, parmi d’autres.

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais.


PUBLICITÉ