TAG Heuer Autavia Collection

Baselworld 2019 – l’emblématique chronographe TAG Heuer Autavia ressucité

57 vues
5 minutes de lecture

Inspirée des modèles Autavia d’origine, la Manufacture de Saint-Imier relance son chronographe TAG Heuer Autavia et en fait une collection à part entière.

TAG Heuer Autavia Collection

Le compteur Autavia dont le nom provient de la contraction d’automobile et d’aviation figurait, de 1933 à 1957, au tableau de bord des voitures de course et des avions. Après son arrêt de production, le PDG de la Manufacture, Jack Heuer, décida de donner le nom à un chronographe bracelet que l’horloger suisse lança en 1962.

TAG Heuer Autavia Collection

Le garde-temps gagna une grande popularité dans le milieu des courses de rallye et des forces armées avant de disparaître en 1985. Trente quatre ans plus tard, l’Autavia renaît dans une collection proposant sept références, tous s’appuyant sur l’illustre passé du modèle d’origine tout en intégrant des technologies les plus innovantes de l’univers horloger.

TAG Heuer Autavia Collection

Révélés lors du Baselworld 2019, les modèles Autavia 2019 disposent un boîtier rond Autavia de 42 mm de diamètre de première génération, muni de trois aiguilles en acier inoxydable et des attaches biseautés des années 1960.

TAG Heuer Autavia Collection

Leur cadran fumé, disponible en trois coloris (noir, gris et bleu) est doté d’un guichet de date à 6 heures, d’une lunette tournante bidirectionnelle avec une échelle 60 minutes en céramique noire ou bleue ou en acier inoxydable ainsi qu’une couronne surdimensionnée, inspirée des montres de pilote et des compteurs d’autrefois.
Les index des heures et les aiguilles des heures, des minutes et des secondes sont dotés d’un revêtement SuperLuminova, permettant l’heure d’être visible dans n’importe quelle condition d’éclairage.

TAG Heuer Autavia Collection

Technologie horlogère de pointe

Sous leur cadran fumé, cache un calibre 5 certifié chronomètre, avec une réserve de marche de 38 heures. Il est associé à un spiral en composite de carbone, caractéristique commun de tous les modèles de la collection Isograph, que la Manufacture a présenté en début d’année.

TAG Heuer Autavia Collection

Composant essentiel du cœur de la montre mécanique et réputé pour être la pièce la plus difficile à produire, ce ressort spiral en composite de carbone est le résultat des années de recherches menées par une équipe de mathématiciens, de physiciens et de chimistes de l’Institut TAG Heuer.

TAG Heuer Autavia Collection

Ultraléger et à faible densité, ce spiral est véritablement insensible à la force de gravité et aux chocs et il est complètement amagnétique. Des oscillations parfaitement concentriques sont rendues possibles grâce à la géométrie du spiral et augmentent ainsi la précision de la montre. Une aéroélasticité parfaite et un comportement thermique optimal ont été atteints en associant le spiral réalisé en composite de carbone à un balancier en alliage d’aluminium.

TAG Heuer Autavia Collection

En acier inoxydable ou en bronze

TAG Heuer Autavia Collection

La TAG Heuer Autavia est déclinée en trois boîtiers en acier inoxydable et deux en bronze dont la taille reste inchangée.
Les garde-temps en bronze sont dotés d’un cadran fumé vert ou marron avec une lunette tournante bidirectionnelle en céramique noire pour le premier et en céramique marron pour le second. Le modèle avec le cadran marron et la lunette en céramique marron est accompagné d’un bracelet en cuir marron tandis que celui avec le cadran vert et la lunette en céramique noire est muni d’un bracelet en cuir de couleur kaki.
Quant aux versions en acier inoxydable, elles seront livrées avec un bracelet en cuir de veau de couleur marron clair ou foncé ou avec un bracelet en acier inoxydable. Ce dernier sera accompagné d’un bracelet militaire NATO supplémentaire.