HIGH-TECH

Bang & Olufsen Beosound Emerge, la nouvelle enceinte connectée ultra-fine & discrète comme un livre

7 minutes à lire
Bang & Olufsen Beosound Emerge

Beosound Emerge est la nouvelle enceinte du bouillonnant constructeur scandinave Bang & Olufsen, parfaite pour ceux qui ont besoin de maximiser l’espace mais ne voulant pas sacrifier leur expérience d’écoute.

Après les casques Beoplay HX, le premier casque gaming Portal et la Beosound Level, la marque danoise lève le voile sur sa nouvelle enceinte connectée, la Beosound Emerge, qui se distingue par son look ultra-fine qui ressemble pour les uns à un grand livre, et pour les autres à une PS5.

Conçue par Benjamin Hubert de l’agence de design britannique LAYER, la silhouette élancée de Beosound Emerge offre des expériences sonores riches et puissantes adaptées à tous les espaces. Elle symbolise une nouvelle fois l’esprit avant-gardiste de la marque audio danoise, autrement dit un équilibre parfait entre la beauté élégante d’un objet d’intérieur combinée aux performances techniques d’un haut-parleur, construit pour la longévité.

“La vision du Beosound Emerge était de créer le haut-parleur le plus fin possible qui puisse encore offrir un son ultra-large malgré sa taille grâce à sa configuration de haut-parleur révolutionnaire. Qu’il soit placé sur une étagère dans la chambre ou dans un coin étroit de la cuisine, le design mince du Beosound Emerge vous permet d’étendre votre musique à une nouvelle pièce ou de compléter un haut-parleur existant dans la même zone sans prendre de place supplémentaire”, a déclaré Christoffer Poulsen, Vice-président senior et responsable de la gestion des produits chez Bang & Olufsen.

Enceinte ou objet de déco ?

Beosound Emerge est une enceinte très compacte et d’une facture qui ne fait certainement pas pâlir la réputation de Bang & Olufsen. D’une dimension minimaliste (25,5 x 16,5 x 6,7 cm pour 1,3 ou 1,38 kg selon la version), elle est revêtue d’un habit majoritairement en aluminium anodisé – une version aux finitions plus “organiques”, composée de bois de chêne et de tissu Kvadrat, est aussi commercialisée – et pourrait facilement être insérée presque n’importe où, même sur une étagère ou une bibliothèque, entre les livres.

Elle a une hauteur similaire à un livre moyen tenu à la verticale et mesure environ 3 cm à l’avant et légèrement plus large à l’arrière. Beosound Emerge a l’air intemporel et cool de la manière discrète que seul Bang & Olufsen peut réussir.

Autour du haut-parleur, s’enroulent des panneaux latéraux en polymère, telle la couverture d’un livre tandis qu’à l’avant est marqué du logo de Bang & Olufsen de la même manière que le dos d’un livre porte le nom de l’auteur.
À noter que les panneaux latéraux sont amovibles et pourront être facilement remplacés dans le futur au besoin.

Un son ultra large et puissant

Beosound Emerge est avant tout une enceinte sans-fil connectée qui souhaite proposer un large panel de fonctionnalités à ses utilisateurs.
En plus d’une classique connexion Bluetooth (5.0), le haut-parleur, via son module WiFi ou son entrée Ethernet, peut accéder à l’essentiel des services de streaming et protocoles : Chromecast, AirPlay 2, Spotify Connect et services via l’application Bang & Olufsen App. Le haut-parleur n’en oublie pas pour autant la connexion en direct, soit en sans-fil via Bluetooth 5 ou en filaire par l’entrée mini-jack combo analogique/numérique optique. Le port USB-C est quant à lui utilisé pour alimenter l’enceinte sur secteur (pas de batterie intégrée). Notons également que la Beosound Emerge est compatible avec la télécommande Beoremote One BT.

Avec sa Beosound Emerge, Bang & Olufsen promet un son puissant “inégalé” et une “expérience d’écoute irréprochable”, et ce, malgré son petit gabarit. Cette promesse est renforcée par la présence de la technologie de calibration acoustique automatique “Active Room Compensation” – c’est-à-dire qu’elle adapte sa sonorité en fonction de la pièce – déjà présente sur la barre de son Beosound Stage et sur l’enceinte Beosound Level.

Si l’on en croit les informations techniques partagées par le constructeur, la Beosound Emerge serait particulièrement bien équipée : l’enceinte repose sur une architecture trois voiess, avec un haut-parleur de graves de 4″, un haut-parleur de médiums de 1,45″ et un tweeter de 0,6″, tous propulsés par leur propre amplificateur en classe D. La réponse en fréquence serait comprise entre 45 Hz et 22 kHz, et la marque recommande son enceinte pour les pièces de moins de 30 m².

Conçu pour la longévité

Le haut-parleur a été conçu de manière modulaire, donnant accès au nouveau module de connectivité remplaçable de Bang & Olufsen introduit dans Beosound Level.

Le module est doté d’une puissance de traitement et d’une technologie de connectivité suffisantes pour recevoir de nouvelles mises à jour de performances et de nouvelles fonctionnalités pour les années à venir. Si la connectivité et la technologie de diffusion en continu deviennent un jour obsolètes, le module peut être remplacé par les dernières mises à jour technologiques, garantissant ainsi la pérennité du produit.

La Beosound Emerge est vendue au prix de 599 euros en version noire anthracite et 749 euros en version chêne et doré. Les deux coloris sont actuellement disponibles en ligne et dans les magasins Bang & Olufsen de certains marchés européens. Disponibilité mondiale à partir de l’automne 2021.

Article Précédent

sacai se joint à Emotionally Unavailable pour lancer une capsule inspirée du Scrabble

Article Suivant

Burger King Japan devient méchant avec son Burger de bœuf laid épicé aux crevettes

Exit mobile version