/

Balmain – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

4061 lus
2 minutes à lire
Balmain - Automne-Hiver 2020-2021 - Paris Fashion Week

À la de ses origines ethniques – une quête retracée dans l’émouvant documentaire “Wonder Boy” de la réalisatrice Anissa Bonnefont – Olivier Rousteing, né sous X d’un père Éthiopien d’une mère Somalienne et adopté par un couple de français de Bordeaux, part à la rencontre de ses origines dans cette collection de Balmain, présentée à la Grande Halle de La Villette, qui semble destinée à l’explorateur moderne.

Le jeune créateur de 33 ans s’est ainsi attaché à célébrer la richesse multiculturelle, avec, en ouverture de son show, une série de silhouettes comme sorties tout droit du désert. Il y a fait un petit clin-d’ =œil au personnage de Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, notamment par le biais des vestes d’aviateur tandis que des références au Moyen-Orient et à l’Inde passent par des pantalons Dhoti, des hauts drapés ou enveloppés, des longues tuniques et des capes ultra-légères pour les nuits fraîches sahariennes.

Olivier Rousteing n’oublie pas pour autant de célébrer la richesse de son pays d’adoption, la France, en révisant des codes classiques bourgeois.

Ainsi, il injecte à sa très riche collection une série de costumes et manteaux aux épaules renforcées et aux cols plissés – certains brillent par leur couleur primaire monochrome, de pulls, chemises, manteaux, blousons regorgeant de dorures, de motifs opulents ou incrustés de bijoux ou de paillettes dorées. On retrouve ici le côté bling-bling du créateur, devenu sa grande signature reconnaissable entre tous !

© Photos : Balmain

Vetements - Automne-Hiver 2020-2021 - Paris Fashion Week
Article Précédent

Vetements – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

Namacheko - Automne-Hiver 2020-2021 - Paris Fashion Week
Article Suivant

Namacheko – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week