/

Automne/Hiver 2021, AMIRI rend hommage à l’histoire culturelle du Downtown Los Angeles

3 minutes à lire
AMIRI - Automne-Hiver 2021-2022 - Los Angeles
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans l’incapacité de montrer sa collection à Paris, pour cause de la pandémie mondiale, Mike Amiri est contraint de rester à Los Angeles, ville qui l’a vu naître, grandir et qui une fois encore – la ville est toujours d’ailleurs servie d’inspirations au créateur américano-iranien – l’a inspiré pour sa nouvelle collection Automne/Hiver 2021-2022.

Avec les quartiers des arts et de la mode du centre-ville de Los Angeles en toile de fond, Amiri a créé une vidéo de collection où des mannequins ont parcouru le pont de la 4e rue au centre-ville de Los Angeles, à deux pas de son studio de design, qu’il emprunte tous les jours pour se rendre au travail, à la lumière du jour et de nuit dans une nouvelle approche innovante du défilé traditionnel. La vidéo a été réalisée par Cara Stricker et les mannequins défilent sur une bande sonore de quatre morceaux de The Roots que Mike Amiri a lui-même choisis.

PUBLICITÉ

Sa vaste collection se pose comme une évolution hybride des codes formels et informels, alliant efficacement des références streetwear et luxe. Les silhouettes sont plus amples et plus volumineuses, avec des pantalons évasés coupés dans des proportions généreuses et des blazers moins ajustés aux épaules définies.

Les matières opulentes sont mises en contraste et appliquées sur des looks à porter au quotidien, à l’image de la diversité de la scène artistique du Downtown Los Angeles. Ce clin d’œil est exploré à travers le mohair brossé, le cachemire doux, le pied-de-poule anglais, le plaid japonais, le cuir, le lurex, l’organza et de la fausse fourrure au motif léopard. Les détails en cristal Swarovski et des chemises en organza avec broderie paillette évoquent le Downtown Los Angeles après les heures de travail et font un clin d’œil à la joie de s’habiller.

PUBLICITÉ

Amiri a également transposé des images de cette ville qu’il aime tant sur de nombreux looks : des images évoquant les néons de Los Angeles la nuit dans des teintes cinématographiques des années 80, des éclaboussures de peinture faisant allusion aux quartiers des arts ou des clubs de musique underground, des motifs de losange, de tables de backgammon ou des tricots brodés en échiquier rappelant les bars de la ville où il passe des moments inoubliables en compagnie de ses amis.

© AMIRI


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Article Précédent

Une Nike Kyrie Low 4 aux couleurs “Black/Metallic Gold/White” fait son apparition

Article Suivant

EA7 Emporio Armani habillera les athlètes italiens lors des J.O de Tokyo 2021 & des J.O d’hiver de Pékin 2022