Altiplano 900P de Piaget primé « Montre de l’année 2014 »

574 lus
4 minutes à lire

Le modèle Altiplano 900P de la maison Piaget, maître incontesté de l’extra-plat, a été élu “Montre de l’année 2014” par le magazine Montres Passion.


Double célébration pour la maison suisse d’horlogerie de luxe Piaget qui fête non seulement cette année ses 140 ans d’existence, mais aussi une seconde consécration pour son illustre savoir-faire. Un an après avoir remporté la même récompense pour son Altiplano Date 40mm automatique, les jurys ont décerné, pour la deuxième année consécutive, lors d’une soirée à l’hôtel InterContinental Genève, ce grand prix à une autre création de la ligne Altiplano de Piaget.
La lauréate en question se nomme Altiplano 900P, résultat de trois ans de recherches de deux manufactures intégrées Piaget de La Côte-aux-Fées et de Plan-les-Ouates.

Piaget Altiplano 900P


Véritable démonstration d’un savoir-faire historique et de maîtrise technique, l’Altiplano 900P, avec 3.65 mm d’épaisseur, doit son nom au calibre 9P qui fut le premier calibre à remontage manuel extra-plat réalisé par Piaget en 1957.
Création exceptionnelle, l’Altiplano 900P tient, dans son boîtier extra-plat, 145 composants extrêmement fins dont la minceur de certaines ne dépasse pas celle d’un cheveu, à l’instar de certaines roues n’affichant que 0.12 mm de hauteur.
Ce boîtier est justement une prouesse technique puisqu’il a été fusionné avec le calibre pour atteindre cette finesse extrême. Le fond sert donc également de platine et accueille les éléments mécaniques qui deviennent du coup visibles. Et pour gagner encore de précieux millimètres, ses concepteurs ont logé le mécanisme et l’aiguillage dans l’épaisseur du balancier, avec pour corollaire un affichage décentré des heures et des minutes, en parfaite adéquation avec les codes emblématiques de la ligne Altiplano. Alors que le train de rouage est offert au regard, Piaget a imaginé un barillet suspendu, tenu par un seul pont côté cadran, contrairement aux barillets classiques qui sont, eux, fixés côté platine. Un dispositif rare qui n’altère en rien les prouesses du mécanisme, puisque la montre dispose d’une généreuse réserve de marche d’environ 48 heures.

Piaget Altiplano 900P


Un autre dispositif révolutionnaire, actuellement en cours d’obtention de brevet, a été mis en place par Piaget pour éviter toute déformation de la glace, du fait de cette finesse extrême du boîtier. Plutôt que de monter l’aiguillage au-dessus des ponts, Piaget l’a placé en dessous, libérant ainsi de l’espace entre la chaussée et la glace. Lorsque cette dernière se déforme sous l’effet de la pression, elle vient non plus appuyer les aiguilles – placées en dessous du niveau des ponts – mais sur le pont de rouage avec une incidence nulle sur la marche du mouvement.

Piaget Altiplano 900P


Les finitions font l’objet d’une attention, cela va sans dire, particulière, à la hauteur de cet objet d’exception, révélant l’extraordinaire finesse des éléments. La platine a été satinée et sablée; les roues sont soleillées ou cerclées; les ponts anglés et satinés sont évidés et traités noir pour jouer d’élégants contrastes avec l’or gris du boîtier.

Piaget Altiplano 900P


L’Altiplano 900P est disponible en plusieurs versions dont une en or rose, or gris serti avec ses 78 diamants et une version Haute Joaillerie très exclusive, totalisant 4.71 carats et 304 diamants.

Article Précédent

Une nouvelle terrasse "à la parisienne" pour la suite Royale Orientale du Mandarin Oriental de Paris

Article Suivant

Le père Noël relooké par les plus grands créateurs de mode